ShareThis

18 février 2011

Musique : The King of Limbs - Radiohead

Sorti aujourd'hui 18 février du nouvel album de Radiohead The King of Limbs.
Comme d'habitude, une sortie sans publicité, presque à l'improviste.
Acheté en ligne pour 7€ la version MP3 320Kbps (12€ pour la version WAV de meilleure qualité : dommage de vendre plus cher cette version mais le fournisseur doit justifier ça par le coût du téléchargement presque 2 fois plus long :) ), il aurait dû paraitre demain mais il est sorti aujourd'hui à la surprise de beaucoup, sur le site http://www.thekingoflimbs.com
À l'heure où je vous parle, le site est tombé en rade, apparemment victime de son succès !

D'abord la pochette (ou plutôt l'image de la pochette vu que ce sont des MP3) : on voit des espèces de fantômes colorés sur fond forestier. Apparemment le nom de l'album vient du nom d'un vieux chêne dans une forêt anglaise.

Voici les premières impressions à chaud. Je préviens, comme je le fais souvent, je n'ai pas écouté les paroles. J'écoute du Radiohead et je me laisse porter par la musique et l'ambiance, du moins au début...
  • 1ère chanson (Bloom) : rythmique hypnotique, électro destructurée au début, sur laquelle vient se poser la voix de Thom Yorke. Chant répétitif, basse assez profonde mais douce à l'oreille... On s'habitue doucement et on entre dans l'album...
  • 2ème chanson (Morning Mr Magpie) : rythmique presque africaine à la guitare et voix plus affirmée de Thom Yorke. La basse vient renforcer ce côté africain. Très jolie chanson calme qui se construit doucement sans jamais s'énerver. La guitare cède le pas à la voix qui construit à nouveau la mélodie de manière répétitive et le rif de guitare revient, entêtant mais entraînant malgré tout. Au final la chanson la plus nerveuse de l'album même si elle est très calme malgré tout.
  • 3ème chanson (Little by Little) : on retrouve les 2 guitares typiquement Radiohead qui s'entremêlent avec une construction progressive en cycle à la Pyramid song, voix aigüe et limite fluette avec une étrange intonation. Accords simples assez graves et petits rifs en fond avec une rythmique légère... Construction progressive typique du groupe, avec des superpositions de plus en plus complexes de sons... Ça correspond bien au titre de la chanson... et ça s'arrête dans un écho.
  • 4ème chanson (Feral) : rythmique très électro à la Four Tet, avec des sons inversés et la voix de Thom Yorke qui semble sortir du fond d'une baignoire et qui répète des onomatopées. Le rythme grandit progressivement, sans jamais vraiment explosé. La chanson se termine en me laissant presque sur ma faim, mais j'aime bien quand même... Étrange impression d'être dans un rêve, en fait...
  • 5ème chanson (Lotus Flower) : la chanson qui a donné le premier clip apparemment... Basse & clavier & petite rythmique de batterie très calme. Là aussi Yorke amène tout doucement sa voix, très aigüe mais pas du tout agressive. La chanson coule tout en douceur, ambiance onirique avec beaucoup de réverbération et des petits sons étranges, des voix qui viennent progressivement se poser sur la chanson. Une chanson sympathique et reposante...
  • 6ème chanson (Codex) : clavier avec beaucoup de réverbération et étouffé, comme si c'était sous l'eau, encore une fois. Et encore une chanson très douce, presque un slow... Quelques accords, une rythmique ultra-minimaliste, un air doux et très joli, un arrière plan de trompettes qui prolonge cette impression de flottement. Très belle chanson pour dormir au coin du feu, la tête dans un gros oreiller en plumes d'oie... la musique s'arrête... des gazouillis d'oiseaux dans une forêt, je vais m'endormir... c'est très agréable et ça rend très très zen...
  • 7ème chanson (Give up the ghost) : les oiseaux disparaissent doucement pour laisser la place à 2 voix deThom Yorke qui se superposent et une guitare avec un tamtam tout bête. Les 2 Thom chantent ensemble presque tendrement... toujours ce côté doucereux et assez envoûtant, je l'avoue.
  • 8ème chanson (Separator) : retour d'une batterie, mais pas trop violente. On retrouve le principe des voix superposées avec une légère guitare et un peu de clavier... Très minimaliste... La construction monte légèrement en force, mais une force assez tranquille malgré tout... Le rêve se finit, je me réveille...
Étrange album que voilà... Très calme dans son ensemble, très homogène (peut-être un peu trop) et très onirique... Vraiment agréable à l'écoute, mais est-ce que je vais en retenir quelque chose, je ne sais pas trop. Mais c'est tellement agréable que j'y retourne pour voir tiens ! On n'est pas du tout dans le style rock de Radiohead, c'est clair, et c'est beaucoup moins dur que les Kid A et consorts...
Une sorte d'album pastoral vu par Radiohead avec un Thom Yorke en mode "je chante doucement caché au fond de la forêt"... Pour reprendre l'idée de l'arbre lié au titre de l'album, je me verrais bien me promener dans une ancienne forêt, m'asseoir contre un arbre au beau milieu de nulle part et m'endormir doucement au son des oiseaux dans la frondaison. Je partirais dans un rêve peuplé d'étranges créatures un peu floues, un peu effrayantes mais pas trop non plus et doucement je me sentirais bien dans ce cocon protégé par la nature... Voilà ce que je ressens à l'écoute de cet album...
Finalement le mot qui vient à mon esprit est vraiment "doux"... cet album est doux... Un peu de douceur dans ce monde de brutes, ça ne fait pas de mal !!!!

A vous de faire votre idée...

3 commentaires :

Vanou a dit…

J'ai hésité à le pré-commander aujourd'hui, pour avoir un album "physique" et les vinyles !

Mind Riot Music a dit…

The kings of Limbs ou le petit frère apaisé d'Amnesiac...

Gruikman a dit…

@vanou: oui l'album virtuel, ça fait toujours bizarre mais j'ai laché les 7E parce que j'étais curieux. Ils n'ont pas besoin de moi pour vivre je crois mais bon ok computer ça reste un de mes albums cultes et musicalement il y a toujours quelque chose à retenir dans leurs albums;)
@mind riot music: pas faux du tout! je me demande ce que vont en penser les fans parce qu'il est quand même très calme et homogène cet album... j'attends les retours!