ShareThis

17 février 2017

L'éléphant la revue, numéro 17

Une fois n'est pas coutume, c'est d'une revue de culture générale dont je vais vous parler aujourd'hui. Je l'avais croisé sur plusieurs média différents et elle m'avait toujours intriguée. Grâce à Babelio et son partenariat avec Scrineo, j'ai pu la découvrir.

Lancée en 2013 par Jean-Paul Arif et Guénaëlle Le Solleu, L'éléphant est une revue trimestrielle au graphisme soigné, proche d'un livre avec ses 160 pages. Elle permet de compléter sa culture générale par le biais d'articles d'un ou plusieurs pages sur des sujets très divers : histoire, philosophie,  religion, politique, mathématique, arts en tout genre (littérature, musique, sculpture, peinture...)... et de tester ces nouvelles connaissances tout au long du parcours de lecture.

Les articles sont vraiment intéressants. Dans ce numéro j'ai en particulier été marquée par celui sur le jugement majoritaire comme système de vote, au milieu d'un dossier politique sur les élections présidentielles à venir, qui évoque assez largement le système de vote français donc mais aussi la fiabilité des sondages qui fait abondamment parler en ce moment. Même les sujets qui pourraient sembler ardus sont abordés intelligemment et simplement, avec même des touches d'humour bien trouvés (cf. les noms des candidats à la présidentielle donnés dans les exemples). Le but semble être de donner des premières clés de lecture pour qu'ensuite chacun, en fonction de ses centres d'intérêt, aille chercher des informations plus pointues.

Autre article intéressant, celui sur l'attention sous toutes ses formes, y compris les manques comme la cécité d'attention ou la cécité au changement, le syndrome du banquet ou l'effet cocktail party. Ce sont des phénomènes fascinants encore une fois clairement et simplement expliqués.

Selon les sujets abordés dans chaque rubrique, le lecteur trouvera toujours quelque chose qui pique sa curiosité. Je ne vais pas mentir, je n'ai pas tout lu. C'est que la revue est riche. Le format trimestriel me semble donc judicieux, à la fois pour donner assez de temps aux journalistes pour rédiger des articles e qualité, mais aussi pour laisser aux lecteurs le temps nécessaire pour la lire vraiment.

Car L'éléphant n'est pas de ces magazines qu'on lit en 20 minutes. On le prend, on lit un article ou un dossier en fonction du temps dont on dispose puis on le repose avant de le reprendre plus tard. C'est typiquement le genre de lecture que j'apprécie dans les toilettes, parce que c'est là que j'ai du temps et qu'on ne vient pas me déranger. J'ai donc toute latitude pour entamer une lecture enrichissante qui demande tout de même un minimum de concentration (comme le dit l'article sur l'attention, c'est du multitasking n'utilisant pas le même canal sensoriel).

J'avoue avoir été assez séduite par cette revue. Je pense aller acheter le prochain numéro et si mon intérêt se confirme, pourquoi ne pas m'abonner...

1 commentaires :

Alex Mot-à-Mots a dit…

C'est une grosse revue, en effet.