Du rififi au Camboudin [Maude Mihami]

Presque un an jour pour jour après mon billet sur Les amours d'Alfréd, c'est avec grand plaisir que je retrouve toute la galerie de personnages du Camboudin que propose Maude Mihami.

L'histoire : 1974, Le Camboudin, petit village breton. Alfréd, sa mère (qui s'est remise à boire) et son cher grand-père (un bougre au grand cœur) sont en pleine crise familiale : Rémi, le père d'Alfréd, a refait surface après plus de dix ans d'absence ! Pour couronner le tout, le jeune médecin Désiré Diallo arrive au village et c'est le grand chambardement : entraîné malgré lui dans les histoires des gens du coin, Désiré va vire un début de carrière mouvementé. Entre le patois local qu'il ne comprend pas, une biquette en chaleur qui bêle toutes les nuits et une vieille ivrogne solitaire, il aura fort à faire pour trouver sa place !

Mon avis : Un homme de la ville, noir de surcroît, arrive pour s'installer au Camboudin ! Il vient remplacer le médecin qui part à la retraite. C'est à travers ses yeux que nous allons redécouvrir toute la galerie de personnages qui m'avait régalée dans les deux premiers tomes de cette trilogie. La plume de Maude Mihami est toujours simple, authentique et vivante. Pleine de tendresse et d'humour pour toute la population de ce petit village breton.
 
Même quand il s'agit d'aborder des sujets graves : l'absence d'un père, l'alcoolisme, la vie rude qui ne fait pas de cadeau... Les personnages ont souvent du mal à trouver les mots pour dire leurs sentiments, taiseux comme ils sont de nature. Mais ils savent s'entraider et s'obliger à parler lorsqu'il le faut. Si cela s'éloigne parfois de la réalité en choisissant toujours le côté positif, c'est néanmoins juste et sensible.

Les dernières pages nous laissent avec un pincement au cœur : Alfréd a bien grandi et j'étais triste de quitter cette joyeuse bande qui traverse contre vents et marées toutes les vicissitudes de la vie ! Une belle lecture, sans prise de tête, qui fait du bien à l'âme.


Du rififi au Camboudin, de Maude Mihami
Éditions Pocket
Avril 2021

Commentaires

Alex Mot-à-Mots a dit…
Tu donnes envie de découvrir ce village.
La chèvre grise a dit…
@Alex Mot-à-mots : tant mieux, ça vaut vraiment le coup pour passer un bon moment.