ShareThis

03 avril 2009

Semper Augustus [Olivier Bleys]


L'auteur : Né en 1970, Olivier Bleys a publié de nombreux livres : romans, essais et récits de voyage, surtout chez Gallimard qui l'a nommé en 2004 conseiller éditorial. L'ensemble de son œuvre est traduit dans une dizaine de langues, dont l'anglais, et lui a valu de nombreuses récompenses dont le prix François Mauriac de l'Académie française.

L'histoire : Semper Augustus, c'est le nom d'une tulipe. Car ici c'est de la tulipomanie en Hollande dans les années 1630 qu'il est question. Van Deruick, marchand de tissus sans le sou, décide de partir pour le Brésil faire fortune, laissant dans le quartier de Haarlem ses deux fils et ses deux filles seuls, sous la garde de l'aîné. Il donne à celui-ci une lettre pour s'introduire auprès de Paulus Van Bereysten qui lui doit un service. Wilhem va donc découvrir le monde des tulipiers et les folies que sont prêtes à commettre les gens pour un oignon.

Mon avis : Le style est déroutant. J'ai personnellement eu du mal à m'attacher à l'histoire tellement la façon d'écrire met de distance entre ces personnages et nous. Et puis la fin de l'histoire se sent venir, puisqu'elle est limite donnée dès le début du roman par le fils Van Bereysten lui-même. Seul l'épilogue (entendez par là les deux dernières pages du roman) laisse une surprise au lecteur et lui redonne un peu confiance en l'être humain, dessine des personnages, autant Wilhem que Paulus, autrement qu'en êtres que seul l'argent intéresse.

Il n'en reste pas moins une étude de société sur cette période que je ne connaissais pas du tout. Fort intéressante. Et j'ai beaucoup apprécié toute la partie qui décrit les tulipes de façon vraiment détaillée, leur culture et leur mise en vente.