ShareThis

13 août 2009

Angélique, marquise des Anges [Anne et Serge Golon]

Les auteurs : ou plutôt l'auteur au singulier, puisqu'il apparaît aujourd'hui que Serge Golon n'était présent sur la couverture que pour permettre la publication de cette saga écrite par sa femme Anne. Celle-ci, de son vrai nom Simone Changeux, est née en 1921 à Toulon et le premier tome parait en France en 1957.
Les quatre premiers titres de la saga sont portés au grand écran en cinq films le premier en 1964 et successivement, le dernier en 1968.

L'histoire : La vie d'Angélique de Monteloup commence sous le signe de l'ogre, des fantômes et des brigands. Élevée par une nourrice qui préfère les drames, l'aventure aux berceuses, Angélique a sucé ce lait de passion et de rêves où se concentre l'esprit du Poitou, terre de marais et de forêts, ouverte comme un golfe aux vents tièdes de l'océan.
Lorsque son père la marie à un riche seigneur toulousain, elle est obligée de se soumettre. Défiguré, boiteux, le comte de Peyrac est un être paradoxal qui intrigue : on le soupçonne d'être un sorcier. Malgré ses disgrâces, le comte est fascinant, un savant et un homme de coeur qui gagne l'amour d'Angélique. Aussi, lorsqu'il est enfermé à la Bastille et promis au bûcher, la France de Mazarin ne plaisante pas avec la sorcellerie, elle vole à son secours...

Mon avis : Deux aveux à vous faire : 1°) ce résumé de la quatrième de couverture du premier tome ne fait pas justice à cette saga et 2°) j'ai lu Angélique lorsque j'étais adolescente. Mais l'agitation sur la blogosphère actuelle, motivée certainement par la réédition, au compte-goutte et en version non expurgée, me pousse à vous en dire un mot.
Petite, comme beaucoup je pense, j'ai vu et revu et rerevu et rererevu (...) pendant les mois d'été les 5 films à la télévision. J'ai toujours, même à cette époque, été fan des films costumés et mon âge pardonnait mon adoration pour les robes de princesse. Lasse d'être obligée de regarder ça chaque année, ma mère me poussa à lire les livres. Et je l'en remercie car, par pitié, ne confondez pas les téléfilms et cette saga historique vive et haute en couleurs !
Non, Angélique n'est pas seulement en regards langoureux et vitreux ! Cette héroïne est le prétexte pour nous faire traversée la France de Louis XIV : commerce avec les Indes ou en Méditerranée, arrivée du chocolat, vie à la Cour du roi ou dans les bas fond de la cour des miracles, jugement pour sorcellerie, affaire des poisons, révocation de l'édit de Nantes et vie des protestants, médecine dont de nombreuses avancées sont dues aux Arabes, colonisation des Amériques, installation du Canada encore influencée par la France... Cette saga fleuve nous apprend beaucoup de choses ! Elle est très richement documentée
Quant au personnage d'Angélique, Anne Golon nous trace là le portrait d'une femme que rien n'effraie, qui refuse de faire des compromis et qui se sert de tous les atouts à sa disposition pour arriver à ses fins, même son corps. Rien ne lui est donné, elle acquiert tout par elle-même.

Et pour faire plaisir à Caro[line] et Pimpi que je sais être de grandes fans, bien qu'elles n'en soient qu'au premier de tous les volumes que compte cette saga, voici des photos de la collection complète :-)

Le sens de lecture (je devais être fatiguée lorsque je les ai alignés) se fait de droite à gauche !

19 commentaires :

Ori a dit…

Ah la la mais je vais devoir m'y mettre aussi!
Parce que je suis fan des téléfilms, Geoffrayyyyyyyyyyyyyyyyyy!!

petite fleur a dit…

Oh bah tu ne seras pas la seule :-)
Et j'ai compté, elle dit 27 fois "Joffrey" quand elle lui court arpès dans le téléfilm !!!!

Caro[line] a dit…

Merci pour les photos ! Je réalise que j'ai une édition plus ancienne que la tienne, mais toujours en J'ai Lu. Et effectivement, il me manque 3 tomes. Patience... :-)

Je me dépêche de finir Harry Potter et quelques Harlequin, avant de me plonger dans le tome 2 car j'ai vraiment très envie de découvrir la suite des aventures d'Angélique. En plus, tout le côté historique, ancré dans son temps me plaît énormément et c'est très intéressant (j'ai envie de lire ce qu'il est raconté à propos du chocolat !!!).

petite fleur a dit…

Il faudra bien entre les deux que tu lises un petit Proust ou deux non ? :-)
Oui, l'arrivée du chocolat en France, c'est assez intéressant. On se rend compte que tout le monde n'aimait pas ça. Et puis il y a aussi la moumie (plus connu de nos jours par le nom "pétrole"), et plein d'autres points historiques... C'est vraiment très documenté.

fashion a dit…

Moi j'ai l'édition en J'ai lu de 2001, avec des couvertures moins kitsch. :))) (mais je l'ai lu la première fois ado dans la vieille édition Colbert)
J'adoooore cette saga.
Joffrey forever.
*soupir*
:)))

petite fleur a dit…

En fait, toutes les couvertures de ma collection sont tirées du film et redessinées, c'est pour ça qu'on voit la tête de Michèle Mercier sur tous les volumes, alors que les 5 téléfilms ne correspondent qu'aux 4 premiers tomes.
Et puis ça existe Angélique sans couvertures kitsch ? Montre nous :-)

Caro[line] a dit…

Proust, c'est qui ? ;-)

Pimpi a dit…

Aaaaah, je suis complètement jalouse, maintenant! J'ai écumé pas mal de bouquineries ici, au Québec et personne ne semble vendre la saga... pas même quelques tomes. La bibliothèque a presque tous les tomes, donc c'est une consolation. J'en suis à la moitié du premier tome et je suis complètement accro!!!! Je crois que je viens de tomber en amour avec Joffrey....
L'édition de mon premier tome est J'ai lu de 2001, avec une photo du film... Sais-tu que je n'ai jamais regardé les films? Je ne regardais que Sissi, à l'époque (et Grease aussi).

petite fleur a dit…

Oh oui les Sissi aussi je les ai regardé (et encore récemment :-))
Grease un peu moins parce qu'il faut comprendre l'importance des chansons dans l'histoire, mais j'ai apprécié par la suite.
Quant à Angélique, console-toi de savoir que tu pourras tout de même tous les lire et en plus qu'Angélique elle même passe dans la ville de Québec pendant deux tomes entiers !!!!

Pimpi a dit…

Deux tomes entiers à Québec??? Excellent!!! C'est une très belle ville, Québec!

Je me console oui, en me distant que tout n'est pas perdu et avec un peu de chance, ils rééditeront vraiment la saga entière!

petite fleur a dit…

Y a de grande chance qu'ils rééditent toute la collection, en grand format et en faisant payer plus cher que les poches, mais au moins il y aura une possibilité de tous les avoir...

Karine a dit…

Je suis au milieu du premier tome et je suis super accro bien entendu!! Je suis soooo jealous de toi qui possède tous les tomes!

petite fleur a dit…

Y a personne qui est allé plus loin que le premier tome pour l'instant ? :-)
En tout cas Karine, au moins, tu as le plaisir de la découverte, et beaucoup de bonheur à venir avec tous les tomes suivants !!!

pascal a dit…

Pour ma part, je n'ai pas lu les livres et j'avoue que je ne les lirai sûrement jamais parce que 14 tomes de "Geoffreeeeeey", ça me dissuade. Personne d'entre vous ne voudrait se dévouer pour me faire un résumé en un seul tome? :) Et puis je suis un garçon et je suis pas fan des robes à corset dans les livres. Bon, par contre, j'avoue que si j'étais Geoffrey et que je connaissais le nombre de mecs qui lui sont passés dessus au travers de toutes ces histoires, qui plus est au 17ème siècle où il n'y avait que des préservatifs en boyau de bêtes diverses et variées, je me méfierais déjà de ma santé parce qu'une MST c'est si vite chopé à la cour, sur un bateau pirate ou dans un marché arabe aux esclaves ou dans un harem. Ensuite je me méfierais beaucoup de la fidélité de la demoiselle parce qu'elle peut toujours me hurler ses 27 "Geooooffreyyyy" avec forces gros plans de sa figure en extase et me poursuivre jusque dans le puits (mais pourquoi déjà je suis descendu dans ce puits plutôt que me barrer en cheval tout simplement), ça ne suffit pas à me faire oublier les 27 puissance X gars de la cour, pirates, sultan et ses sbires et tous ceux qui lui sont passés dessus avec ou sans son consentement. Je finirais par me demander si c'est pas une nymphomane tout simplement. Pour finir, j'ai une interprétation pour le fait que Geoffrey se barre en courant quand elle le voit après qu'il ait trucidé le vilain qui voulait la tuer: il aime son Angélique mais en fait il n'était pas venu pour la sauver parce qu'il ne savait pas qu'elle était là... Il avait réussi à résister pendant des années mais il avait fini par craquer et était revenu au château par pure perversion pour pouvoir retripoter en cachette (si vous me permettez l'expression) un petit coup les nénés de la statue qui hante son esprit depuis la mythique scène limite érotique du premier film... Et il se fait prendre en flagrant délit par le méchant qui veut tuer Angélique donc il le tue pour pure honte et comble du malheur, Angélique arrive et là trop d'émotion, il s'enfuit...
Versons une petite larme pour cet homme asujetti aux désirs d'une femme trop libre et dominante sûrement pour lui et qui a fini par reporter ses obsessions sur une statue... C'était la vision freudienne d'Angélique...

petite fleur a dit…

Voilà bien la vision d'un homme !!! Aucune notion de romantisme ! :p
Et puis ce n'est pas bien de dévoiler ce qui se passe dans les films et dans le bouquins !!! Y en a plein qui n'en sont pas encore là !!!

pascal a dit…

mais non c'était un teaser pour attirer la gente masculine (ya aussi un match de foot au milieu du 8ème tome) et les psychologues qui ne voient que le côté "eau de rose" d'Angélique sinon vous allez le lire entre filles romantiques et vous n'aurez l'avis que de 53% de la population mondiale... ce serait dommage non?

petite fleur a dit…

Ok, je mets au défi n'importe quel homme de lire les 14 tomes et de nous donner son avis objectivement ! Après tout, nous on se sacrifie bien en participant aux Harlequinades 2009 :-)

pascal a dit…

je passe mon tour pour les 14tomes:)... un volontaire dans l'assemblée? Pour ne pas mourir bête, je devrais lire un harlequin une fois mais ma vision ne sera peut-être pas très convenable après coup donc j'hésite...

Celsmoon a dit…

Ahhhh j'étais tellement fan quand j'étais enfant ....