ShareThis

02 octobre 2009

Ne réveillez pas les morts [Deborah Crombie]

L'auteur : Deborah Crombie est une romancière américaine, née en juin 1952 à Dallas. Suite à un voyage universitaire, elle tombe sous le charme de la Grande-Bretagne et y immigre avec son premier mari. Elle retourne aux Etats-Unis puis, après plusieurs années à travailler dans l'entreprise familiale, elle se lance dans l'écriture et sort son premier roman A Share in Death, qui reçoit plusieurs prix. Celui-ci est son troisième.

L'histoire : Par un petit matin pluvieux et glacé de novembre, le corps de Connor Swann, gendre du célèbre chef d'orchestre Sir Gerald Asherton, est repêché dans la Tamise.
Impossible de conclure à la thèse de l'accident et de classer l'affaire : la victime porte des traces manifestes de strangulation. Aussi Scotland Yard dépêche-t-il sur les lieux l'un de ses plus fins limiers, le superintendant Duncan Kincaid, accompagné de son inséparable assistante Gemma James. Ce n'est d'ailleurs pas la première tragédie qui frappe les Asherton. Déjà, vingt ans plus tôt, Mathew Asherton, promis par ses dons musicaux à une carrière de jeune prodige, avait péri de la sorte.
Quelle malédiction s'acharne sur cette famille, l'une des plus en vue des milieux artistiques londoniens ? D'inavouables secrets vont-ils surgir de l'enquête ?

Mon avis : Une lecture d'été qui fait du bien ! Une bonne intrigue, une ambiance bien pensée, agréable et bien mise en place, pas de violence gratuite comme c'est le cas de beaucoup de polars actuels. Les personnages sont attachants. L'idée de ce livre à mon sens est plus de suivre une enquête lambda de nos deux détectives, en passant un bon moment. Si vous vous attendez à un suspens insoutenable, passez votre chemin : ici, la mort n'est qu'à peine suspecte et l'enquête se passe calmement, sans rebondissement, sans élément dérangeant, sans mise en danger de nos deux personnages principaux ...

En bref, rien de bien original en soi, mais j'ai tout de même passé un bon moment à lire ce livre pendant cet été, sur la plage notamment.

5 commentaires :

Brize a dit…

En tout cas, j'aime bien la couverture (oui, je sais, ce n'est pas SUPER intéressant, comme commentaire :) !) !

petite fleur a dit…

L'air de rien, les couvertures ont je pense un grand pouvoir sur notre décision de prendre un livre ou pas. C'est elle qui t'attire en premier dans un rayonnage. Et effectivement, celle là, sans être exceptionnelle, attire l'oeil, je suis d'accord :-)

Marie a dit…

Ok, M'dame ! Je note ce titre, pour des moments où un peu de légèreté est indispensable...

petite fleur a dit…

Léger oui, ce n'est clairement pas la lecture du siècle, mais quand tu ne veux pas te prendre la tête, c'est bien sympathique.

Leiloona a dit…

C'est ça aussi la lecture : lire de temps en temps, voire même souvent, un livre qui nous donne du plaisir ! :))
Et ça fait du bien. ;)