ShareThis

14 janvier 2010

Dortoir interdit [Serge Brussolo]

L'auteur : Serge Brussolo, né en mai 1951, est un écrivain français de fantastique, thriller et roman historique. Il prend en 2000 la direction littéraire des éditions Le Masque. Il est réputé pour avoir un style d'écriture très particulier.

L'histoire : Quand on est embauché par une agence immobilière spécialisée dans la remise en état d'anciennes « scènes de crime », mieux vaut s'attendre au pire.
C'est ainsi que Mickie Katz, jeune décoratrice fraîchement recrutée par la très mystérieuse Agence 13, doit accepter de travailler pour un milliardaire obsédé par la Troisième Guerre mondiale.
Afin de mettre sa famille à l'abri du futur holocauste, ce nabab du pétrole vient d'acquérir un bunker creusé dans le désert du Nevada par l'US Air Force au temps de la guerre froide. Le rôle de Mickie est simple : redécorer le labyrinthe de béton pour en faire un paradis cinq étoiles qui rendra la claustration agréable aux survivants du conflit.
Mais dès le début des travaux, les événements vont prendre un tour inquiétant dans cette forteresse mystérieusement baptisée depuis 40 ans "Dortoir Interdit"…
Lorsqu'un lieu a été le théâtre d'un crime atroce, il a toujours des choses à dire.
Des choses qu'il serait préférable de ne pas entendre.
Hélas, les fantômes sont parfois trop bavards…

Mon avis : Est-ce parce que j'étais défavorablement prévenue par tous les avis sur ce livre que j'ai pu lire sur d'autres blogs ? En tout cas, je l'ai saisi, méfiante, et je me suis retrouvée plongée dedans en tournant les pages facilement. Oui, que le lecteur soit prévenu, on entre, à la suite de Mickie, dans un monde farfelu, où Tobbey fait intégralement régner sa loi. Il peut tout se permettre : achète une ancienne base militaire dans laquelle il entraîne une milice privée avec des balles réelles, donne sa fille qui atteint l'âge de 16 ans au meilleur de ses guerriers, cherche la dépouille sur le champ de bataille de Shiloh de son ancêtre mort pendant la guerre de Sécession, porte les stigmates de cette mort violente... Puis tout s'effondre. Et, à la suite de Mickie, nous cherchons à comprendre.
Certes, comme le dit le personnage principal elle-même, ce n'est pas très crédible qu'une jeune femme qui n'y connait rien fasse mieux que des soldats et des policiers aguerris. Ceci étant, l'histoire virant un peu à un monde cauchemardesque à la Stephen King, où inquiétude et angoisse règnent, je ne m'étonne pas de quelques incohérences et d'une fin un peu rapide. Ce n'est pas de la grande littérature, mais j'ai passé un moment bien agréable.

Une bonne découverte donc, et je pense suivre un peu plus les aventures de l'Agence 13 avec un prochain volume.

Merci à BoB et aux éditions Fleuve noir pour cette lecture.


Objectif PAL : -23

10 commentaires :

Alex-Mot-a-Mots a dit…

Une petite baisse de régime pour cet auteur on dirait.

petite fleur a dit…

Je ne peux pas dire, je ne connaissais pas. Pour ma part, j'ai bien aimé et j'attends la suite.

chris89 a dit…

Oui ! Un polar divertissant dans une ambiance surréaliste, dommage pour la fin un peu téléphonée à mon gout !

petite fleur a dit…

Pas faux. Ceci dit, avec une telle ambiance, je ne vois pas trop comment il aurait pu terminer autrement, alors ça ne m'a pas gênée plus que ça.

pimprenelle a dit…

Encore un auteur que je n'ai pas lu mais qu'il me tarde de découvrir!

petite fleur a dit…

Oui, j'en avais beaucoup entendu parler avant de le découvrir avec ce livre. Et j'ai vraiment bien aimé.

Nicolas a dit…

Je ne sais pas si je le lirai. J'adore Brussolo, mais concernant ce livre, les avis sont partagés, et comme je sais que Brussolo n'a pas écrit que des chefs-d'oeuvre...

petite fleur a dit…

Oui, j'ai vu sur ton site que tu en avais lu pas mal de lui. Pour moi, c'est une découverte et ce qui m'a plu c'est le concept de l'Agence 13. Ceci dit, je ne m'interdis pas plus tard de découvrir ses autres romans.

Lilibook a dit…

Je l'ai lu aussi grâce à Fleuve Noir il y a quelques temps, et j'ai bien aimé cette lecture. Comme tu le dis, la lecture est facile, et j'ai bien aimé cette ambiance farfelu puis on se pose ensuite plein de questions. Et je pense aussi poursuivre avec d'autres prochaines aventures.

petite fleur a dit…

Oui, c'est agréable. Mais j'ai regardé, pas de deuxième aventure sortie pour l'instant. J'ai envoyé un mail à Fleuve Noir pour avoir une idée et ils ne m'ont pas répondu...