ShareThis

16 avril 2010

Le Livre des morts [Glenn Cooper]


L'auteur : Glenn Cooper est écrivain américain né en 1953. Diplômé d'archéologie et de médecine, il possède une société de production. Il est notamment scénariste.

Le Livre des morts est son premier roman.

L'histoire : New York, mai 2009. Six morts violentes se succèdent en quelques jours. Les modes opératoires sont différents, les victimes n'ont aucun point commun, hormis celui d'avoir reçu quelque temps plus tôt une carte postale de Las Vegas, avec une simple date, celle du jour de leur mort.
Très vite, la presse s'empare de l'affaire et celui qu'elle surnomme le "tueur de l'Apocalypse" a tôt fait de semer la psychose dans la ville. Les autorités, désorientées par l'absence d'indices, se tournent vers Will Piper, ancien profileur d'élite dont la carrière a été brutalement interrompue à la suite d'un drame personnel.
Lorsque de nouvelles cibles reçoivent à leur tour des cartes postales leur indiquant le jour de leur mort, Will va tout mettre en œuvre pour empêcher le tueur d'agir à nouveau. Mais noms des victimes sont déjà dans Le Livre des morts...
L'enquête de Will ne va pas tarder à prendre un tournant complètement imprévu pour le mener au cœur des secrets les mieux gardés du gouvernement américain. Une mission confidentielle de Churchill en 1947 auprès du président Truman, un monastère sur l'île de Wright, la zone 51 : autant de pièces d'un puzzle machiavélique que Will devra résoudre pour faire triompher la vérité.

Mon avis : Un livre annoncé par l'éditeur comme addictif. Et pour une fois, ce livre l'est clairement ! Alors oui, ce n'est pas forcément d'une grande originalité : le couple d'enquêteurs pas très original, un mélange d'ésotérisme et de thriller, une construction alternant avant/après.

Mais des points en font à mon goût un polar réussi :
- un rythme qui ne se relâche pas, même lorsqu'on passe de New York de nos jours à l'île de Wi(g)ht au Moyen-âge. Et ce n'est pas évident de donner envie au lecteur de continuer sa lecture pour avancer le mystère dans ces deux périodes. Ça aurait pu gâcher la lecture, ici, ça ne fait que rendre le lecteur encore plus accro.
- des personnages indubitablement bien dessinés, même s'ils sont déjà-vus. Will devient sympathique parce qu'il ne se cherche pas d'excuses. On le prend avec ses défauts. Nancy grandit sous nos yeux. Mark s'enfonce à la limite de la folie... Tout ce petit monde évolue sous nos yeux, les personnages changent, dévoilent certaines facettes, puis d'autres.
- un sujet qui nous fait voyager du bureau du premier ministre anglais, au bureau ovale, en passant par l'île de Wi(g)ht, Los Angeles, New York, la base 51 dans le Nevada et Las Vegas.

En bref, un livre que je n'ai pas lâché avant de l'avoir terminé. C'est du pur divertissement, sans autre prétention, et très efficace !

Un livre reçu grâce au partenariat de BoB avec les éditions du Cherche Midi. Je les remercie pour cette lecture.


Objectif PAL : -42

12 commentaires :

Vanounyme a dit…

Ça fait un moment que je le vois sur la blogosphère celui-là, il va falloir que je me le procure.

Neph a dit…

Je l'ai lu il y a quelques semaines et adoré !

petite fleur a dit…

@ Vanounyme : n'hésite pas :-)

@ Neph : tout comme toi, j'ai beaucoup aimé !

laure a dit…

Je ne sais pas quoi en penser ... j'ai tous les avis pour ce livre du bon et du mauvais.

petite fleur a dit…

Comme je l'ai dit plusieurs fois, je n'ai jamais lu de polar réellement révolutionnaire. Celui-ci, sans l'être, est un bon polar, qui te fait passer un bon moment.

pom' a dit…

déja noté dans mes lectures futures!

Marie a dit…

Un livre addictif dis-tu ? Alors je note le titre ! :-)

Mango a dit…

Je suis toujours à la recherche de bons policiers! Je retiens donc celui-ci!

Nane a dit…

Moi qui suis rétive aux polars ces derniers temps, il me tente bien, celui-ci!

petite fleur a dit…

Alors il t'attend :-)

Alex-Mot-à-MOts a dit…

Rien que le titre me donnait envie.

petite fleur a dit…

J'espère que mon avis t'a convaincue ;-)