ShareThis

01 octobre 2012

Les journées du patrimoine 2012


Lorsque je suis en région parisienne, je fuis ce genre de manifestation comme la peste. Je déteste le monde, la foule et la bousculade. Alors, l'idée de faire 3 heures de queue pour visiter les studios de France Télévision ou l'Elysée aurait tendance à me donner de l'urticaire !
Mais, cette année, j'étais en Vendée au moment de ces journées du Patrimoine. Alors, j'en ai profité pour aller visiter 2 sites que je souhaitais voir depuis quelques temps déjà : le Prieuré de Grammont et l'Abbaye Notre Dame de la Grainetière.

Prieuré de Grammont
Situé à Saint Prouant, le Prieuré de Grammont, peut-être fondé par Richard Coeur de Lion, abritait clers et convers, vivant dans le dépouillement et le silence, perdu dans un océan de verdure. avant d'être désaffecté au XVIIe siècle. L'histoire du prieuré suit donc celle de l'ordre de Grandmont.

Cloître du Prieuré de Grammont

Un peu plus au Nord, à proximité des Herbiers, à la lisière de la forêt de Soubise, se trouve l'Abbaye Notre Dame de la Grainetière. Puissante au XIIIe siècle, elle a décliné au cour des guerres de religion, les batiments ont même été vendus sous la Révolution.

Abbaye Notre Dame de la Grainetière




Il faudra attendre 1979 pour que des Bénédictins s'y réinstallent et redonnent vie au lieu. La visite étant assurée par lesdits religieux, elle détonait assez de celle ultra-professionnelle du Prieuré de Grammont, mais n'était pas sans un certain charme.

Cloître de l'Abbaye Notre Dame de la Grainetière

4 commentaires :

Neph a dit…

Je suis bien d'accord avec toi ; même si je trouve formidable de pouvoir une fois par an des endroits inaccessibles au public, rien que l'idée de poireauter des heures avec d'autres milliers de clampins comme moi, bonjour l'angoisse ! Je préfère de loin ta visite :) Merci pour ces jolies photos !

Irrégulière a dit…

Comme Neph... du coup c'est chouette, tu as pu éviter le monde et découvrir de chouettes endroits !

Alex Mot-à-Mots a dit…

Pas trop de queue, apparemment, pour visiter ces deux monuments.

Petite Fleur a dit…

@ Neph : de rien, c'est un plaisir de partager ça avec vous ;-) Dans tous les cas, je me dis que, sans aller sur Paris même, dans les départements limitrophes (pour moi les 94 et 77), il doit y avoir moyen de découvrir des endroits sans trop trop faire la queue.

@ Irrégulière et Alex-Mot-à-Mots : oh oui, très important, le fait qu'il n'y ait pas de queue. A se demander certaines fois si c'était vraiment les journées du patrimoine... Mais oui, l'entrée était gratuite pour l'occasion.