ShareThis

14 décembre 2012

Twilight 5 Révélation 2e partie, de Bill Condon

Film américain de Bill Condon, sorti le 14 novembre 2012, avec Kristen Stewart, Robert Pattinson et Taylor Lautner.

L'histoire : Après la naissance de sa fille Renesmée, Bella s’adapte peu à peu à sa nouvelle vie de vampire avec le soutien d’Edward. Se sentant menacés par cette naissance d’un nouveau genre, les Volturi déclarent la guerre à la famille Cullen. Pour préparer leur défense, les Cullen vont parcourir le monde pour rassembler les familles de vampires alliées et tenter de repousser les Volturi lors d’un ultime affrontement.

Mon avis : L'année dernière le spectateur pouvait aller voir sur les écrans l'adaptation du dernier tome de la saga Twilight de Stephenie Meyer. Enfin, la première moitié. Histoire de faire de l'argent, il avait été décidé de couper en deux ce dernier livre. Du coup, le chapitre 4, autrement appelé Révélation 1ere partie, n'était pas vraiment plein d'action. Car celle-ci était réservée pour cette 2e partie. Je doute que le spectateur qui prendrait la saga à cette étape puisse y comprendre quoi que ce soit. Mais l'ensemble est réalisé pour une fois sans fausse note : pas de réplique totalement niaise et incompréhensible pour qui n'a pas lu le roman, qui donnerait envie de pouffer de rire.
La fin, me semble-t-il, s'éloigne un peu de l'histoire originale, où le combat a bien lieu (je n'en dis pas trop pour ne pas spoiler). C'est peut-être aussi ce qui en fait, à mon sens, le meilleur des 5 films. Le réalisateur prend quelques libertés, s'appuie sur les personnages secondaires. Les images sont également magnifiques, et ce dès le générique d'ouverture, bien plus graphique que celui des prédécesseurs. Les paysages utilisés en décor sont grandioses et donnent forcément des envies de nature profonde.
Pour ceux qui fatiguaient d'entendre parler de vampire brillant au soleil et de trio amoureux, voilà, c'est fini. Les fans se précipiteront bientôt sur les coffrets collector qui ne manqueront pas de sortir. Pour ma part, je serais très heureuse de ne plus voir la mimique bouche ouverte de Kristen Stewart placardée sur les murs des couloirs du métro. Ouf, il était temps !