ShareThis

06 décembre 2012

Un match au Parc des Princes : PSG-Porto, Ligue des Champions

Ce mardi 4 décembre 2012, c’est en mode « warrior » que je débarque au boulot : on oublie la jupe, les talons, le petit manteau seyant ; voici venir le jean, les baskets et la grosse veste militaire (plus bonnet, écharpe en laine et gants, et aussi une polaire au cas où). Mais que se passe-t-il ? Rien, ce soir, je vais au Parc des princes voir PSG-Porto, dans le cadre de la 6e journée de la phase de groupes de la Champions League. La météo prévoit entre 2 et 0°C. Et pour ceux qui ne sont pas très foot, je précise que le Parc n’est pas un stade couvert.

C’est le match retour. Le match aller a été perdu 1-0 mais le PSG est déjà assuré d’être qualifié. Mais l’enjeu reste : première ou seconde place ? De cela dépendra l’adversaire et un match retour à domicile. Maigres avantages ? Peut-être. Mais quand on voit la polémique actuelle sur le PSG et les milliards dépensés pour obtenir une équipe de choc, l’entraîneur Carlo Ancelotti et le directeur sportif Leonardo sont sur la sellette. Dans les médias toutes les spéculations vont bon train pour leur remplacement. Leur équipe vient de perdre face à Saint-Étienne dans la Coupe de la Ligue et ne trouve pas la clé pour s’imposer en championnat. Après des débuts prometteurs, et malgré des actions d’éclats du joueur emblématique Ibrahimovic, le PSG enchaîne les défaites et est deuxième à égalité de points avec Marseille, derrière Lyon (Saint-Étienne et Bordeaux sont sur les talons). On comprendra alors l’importance de se rassurer en gagnant ce match retour, tout en construisant un collectif solide qui pourra se mesurer aux autres équipes de Ligue 1.
C’est donc dans cette ambiance que, sans mon écharpe du PSG que je n’ai pas retrouvée (les mystères du déménagement), je me suis dirigée vers le métro 9 direction la station Porte de Saint Cloud. Ouverture des portes à 19h15. Début du match à 20h45.


Les spectateurs de matchs de foot ne sont pas les plus fins des supporters de sport, mais l’ambiance était assez joyeuse. Un joueur comme Lucho s’est fait chambrer dès le début ; ça lui apprendra à jouer à l’OM ! Les virages se répondent en chantant, et ça pousse derrière l’équipe parisienne. Paris semble bien entamer son match. A la 29e, Silva met le ballon au fond du filet de Helton. Mais bien vite, l’équipe se désunit, il y a du flottement, Pastore est honteusement payé très cher pour cette première mi-temps catastrophique, la défense est partie cueillir des fraises dans le bois et à la 32e c’est l’égalisation de Martinez. On sent les parisiens apeurés, mais ils tiendront le score jusqu’au retour aux vestiaires.
Ça a du faire du bruit dans ces vestiaires justement car les joueurs du PSG reviennent vite. Pastore n’est plus lui-même et commence enfin à jouer correctement. Le jeu n’est toujours pas très fluide, les passes sont laborieuses, on a parfois l’impression que les joueurs se débarrassent plus de la balle qu’ils ne construisent un jeu collectif. Mais ils essaient d’aller de l’avant, de pousser. Ça finira par payer à la 61e, un peu aidé par Helton qui fait une grosse bourde et laisse complètement passer le ballon de Lavezzi. On croisera les doigts jusqu’à la fin pour éviter un contrôle malencontreux ou une bourde de la défense parisienne cette fois.


Notons du bon : déjà, ils ont réussi à gagner, et face à Porto, qui n’est tout de même pas n’importe quelle équipe. Ça devrait permettre d’engranger de la confiance. Ensuite, même en période de doute, ils continuent à jouer, tentent, même si ce n’est pas toujours très heureux. Quelques situations chaudes aussi, mais un manque de chance empêche la concrétisation. Si les joueurs clés répondaient présents sur la pelouse, il y aurait moyen de faire un beau collectif.
Je ne regrette qu’une chose, c’est de ne pas avoir vu une bicyclette de Zlatan. Mais bon, ce n’est pas encore Noël !

5 commentaires :

gruikman a dit…

Je sais où est ton écharpe du PSG, je l'ai prise en otage :D (un supporter de Sochaux)

gruikman a dit…

Tu devrais ouvrir un blog de sport, ça rapporterait plus de commentaires rigolos parce qu'ici les gens écrivent presque sans faute avec des phrases bien construites! Aucune drôlerie à transmettre aux générations futures grâce au merveilleux pouvoir persistent du Net.

canel a dit…

Heum, tu es sûre d'être Blanche-Neige dans le test Disney ?? je commence à en douter, tu es une aventurière, nul doute là-dessus !! :-)

Petite Fleur a dit…

@ Gruikman : vengeaaannnce !!!

@ Canel : bah oui pourtant, tu vois !

canel a dit…

Bah, si le foot avait existé, les 7 nains auraient formé une mini-équipe, à coup sûr, et Blanche Neige aurait assuré dans les buts...
(la seule chose que je sais du foot, c'est qu'il faut être 11 dans une équipe... grâce au magazine éponyme !! ;-))...