ShareThis

20 mars 2013

Les fusils d'Avalon [Roger Zelazny]

Suite du cycle des princes d'Ambre rédigé par Roger Zelazny, après le premier tome Les neuf princes d'Ambre.

L'histoire : Dépossédé de son trône par Eric, son frère ennemi, le prince Corwin entend reconquérir le royaume d'Ambre, le seul monde réel à partir duquel s'engendrent tous les autres.
Détenteur du fabuleux pouvoir de se déplacer à volonté d'ombre en ombre, il parcourt chaque reflet d'Ambre pour trouver le moyen de mettre fin au règne illégitime d'Eric. Mais il va se heurter à un ennemi imprévu d'une puissance inconcevable, un être capable de se déplacer dans toutes les dimensions.

Mon avis : Je garde ici tous les reproches que j'ai fait au premier tome : pauvreté du style, longueurs sur les ombres parcourues, alors que d'autres fois l'action est accélérée à l'extrême, mais aussi des imprécisions gênantes (on ne sait pas toujours de quel personnage il est question, notamment lorsque quelqu'un s'approche du narrateur). Le sort d'Eric, frère ennemi de Corwin, aura vite été réglée. La malédiction que notre personnage principal a lancé après sa détention dans le tome 1 va, semble-t-il, le poursuivre longtemps et mettre en danger ce qui fait le ciment entre tous les princes de sang : Ambre.
A propos des frères de Corwin, justement, j'ai été assez déçue de voir que le nouveau prince dont il est ici beaucoup question, Benedict, ne soit pas plus développé. Au final, peu d'interactions avec lui et une psychologie qui n'est pas très fouillée. Difficile du coup de savoir si on peut avoir une quelconque empathie pour l'un ou l'autre, si nous faisons confiance à Corwin. Non pas que j'ai particulièrement envie de ressentir de la sympathie pour lui, mais cela me gêne un peu d'être assez indifférente à son sort.
Alors oui, il y a pourtant beaucoup d'ingrédients qui pourraient plaire : l'idée géniale du jeu d'Atouts pour que les membres de la famille communiquent entre eux ; les ombres, dont la Terre, qui sont des reflets d'Ambre, la force de plusieurs hommes qui caractérise chacun... Mais cela ne suffit pas à provoquer l'étincelle.
L'histoire de ce tome se termine de telle sorte qu'on a envie de connaître la suite. Il reste des interrogations : qu'est devenu Oberon, père de tous ces princes ? Et qui est cette fille, Dara, sorte de toute puissance des ténèbres ? Assez en tout cas pour que je lise le tome 3 (je rappelle que les 8 tomes suivants sont déjà dans ma PAL).

2 commentaires :

Alex Mot-à-Mots a dit…

Il va bien falloir que tu les lise, les 5 restant...

Petite Fleur a dit…

Les 7 suivants :-). Mais ça devrait aller.