ShareThis

25 septembre 2013

Twelve sharp [Janet Evanovich]



L'été, une période parfaite pour continuer ma lecture de la série Stephanie Plum, après Eleven on top, avec le douzième tome Twelve sharp. Pour celles et ceux qui se posent des questions sur cette série, notamment par rapport à sa traduction, sachez que Pocket vient de ressortir les premiers titres avec une toute nouvelle couverture. Et, chose encore plus notable, la maison d'éditions a également sorti les between the novels, qui étaient encore inédits en France.

L'histoire : First, a stranger appears. While chasing down the usual cast of miscreants and weirdos, Stephanie discovers that a crazed woman is stalking her.
Then, the stranger reveals her secrets. The woman dresses in black, carries a 9mm Glock, and has a bad attitude and a mysterious connection to dark and dangerous Carlos Manoso... street name, Ranger.
Next, somebody dies. The action turns deadly serious, and Stephanie goes from hunting skips to hunting a murderer.
Soon, the chase is on. Ranger needs Stephanie for more reasons than he can say. And now, the two are working together to find a killer, rescue a missing child, and stop a lunatic from raising the body count. When Stephanie Plum and Ranger get too close for comfort, vice cop Joe Morelli (her, on-again, off-again boyfriend) steps in. Will the ticking clock stop at the stroke of twelve... or will a stranger in the wind find a way to stop Stephanie Plum... forever?

Mon avis : Du vrai danger ! Voilà ce à quoi Stephanie Plum est confronté pour une fois. Non pas que ces années passées en tant que chasseuse de prime aient été de tout repos. Mais cette fois, on sent que le méchant est vraiment vraiment très méchant. L'intrigue est un peu plus sérieuse que d'habitude. Le danger est vraiment présent. Du coup, le lecteur s'accroche peut être plus à la résolution de cette enquête que pour les tomes précédents. Moins de scènes désopilantes parsèment le roman.
Morelli reste très calme et n'essaie plus de contrôler sa petite amie, qui met pourtant ses nerfs à rude épreuve : si aucune voiture n'explose, elle se retrouve avec une bombe sur elle ! Ranger est dans la panade, et Stephanie peut l'aider en servant d'appât. Ça ne peut pas être de tout repos, surtout quand la demoiselle refuse d'être surveillée et ne facilite pas la vie des RangeMan. Toute la galerie habituelle des personnages est là. Petit plus pour Tank et la scène de l'appréhension d'une mamie tenant un sex-shop.
Un bon tome, où Stephanie, notre chasseuse de prime adorée qui n'est pas très douée, reconnait que son dilemme face aux deux hommes de sa vie est compliqué : elle va découvrir qu'il ne s'agit pas juste de se faire désirer ou d'être pudique. Elle aime deux hommes totalement différents.
Encore une fois, une lecture distrayante au possible, qui donne envie de rire dans le RER, quand vous faites partie des rares à devoir aller travailler. Vous l'aurez compris, je suis accro à cette série, j'aime, je pratique mon anglais sans complexe, c'est de la faute de Karine et puis voilà, on se retrouve au prochain tome qui est déjà dans ma PAL depuis longtemps !

3 commentaires :

Mango a dit…

C'est une vraie chance de tomber sur une série comme ça pour se donner envie de rire même dans le RER!

Zina a dit…

Complètement d'accord avec toi, une série qui donne toujours le sourire :) Même si ici on sent effectivement le changement d'atmosphère par rapport aux autres.

Karine:) a dit…

Je l'avais aimé, il me semble! Et je suis ravie de t'avoir donné envie de cette série!