ShareThis

03 février 2014

Le tournoi des VI Nations 2014 : France - Angleterre

Ce samedi 01 février 2014, 18h ! Il fallait être au Stade de France pour vivre un joli moment sportif.

J'avoue que c'est sans trop y croire que j'ai pris le chemin du stade pour voir ce Crunch toujours très attendu, entre la France et l'Angleterre.

J'aime le rugby pour la bonne ambiance qui règne déjà à l'extérieur : des supporters français se baladent avec des drapeaux bleu-blanc-rouge, des poules sur la tête, les joues peinturlurées. Et au milieu de cette foule française, vous voyez se déplacer des anglais, se baladant avec des drapeaux blanc avec la croix de Saint Georges rouge, des perruques sur la tête, les joues peinturlurées. Tout ce beau monde s'invective joyeusement en attendant le match.

France-Angleterre, Tournoi des VI nations, 01/02/2014 - Les hymnes

Direction l'intérieur pour assister d'abord aux hymnes. Puis c'est le moment où les choses sérieuses commencent : le coup d'envoi. Très vite, l'équipe de France met le premier essai. Pour une fois, ils sont tous très bien entrés dans leur match et profite d'une erreur de la défense anglaise. Malheureusement, la transformation ne passe pas.

France-Angleterre, Tournoi des VI nations, 01/02/2014 : mêlée introduction française

Les Bleus sont bons dans les mêlées. La défense tient face au pilonnage anglais. A la mi-temps, la France mène 16 à 8.

France-Angleterre, Tournoi des VI nations, 01/02/2014 : tentative de transformation d'un essai français

Après la pause et le passage des jardiniers sur le terrain pour replacer les mottes de terre qui volent, retour des deux équipes. Les Anglais sont  tout de suite agressifs et sont à la limite de marquer un essai. Celui-ci est refusé. A l'écran, c'est tout à fait discutable. L'essai semble valide. Mais comme en première mi-temps l'arbitre leur en a accordé un qui clairement n'y était pas, ce n'est qu'un juste retour des choses. Ça n'empêche pas les Anglais de continuer leur travail de sape. Une pénalité leur est accordée et ils réduisent le score 16 à 11. Les Bleus semblent fatigués, après toute l'énergie dépensée dans la première moitié de la rencontre. Les fautes se multiplient, les chandelles sont peu réussies, ils perdent trop facilement le ballon.


France-Angleterre, Tournoi des VI nations, 01/02/2014


Cinq minutes avant la fin, c'est l'Angleterre qui mène 19 à 24. On se dit que c'est fichu pour cette fois. Et là, les Bleus viennent mettre un essai de folie et la transformation qui va avec pour mener 26 à 24. Le stade se lève en hurlant. Les supporters Anglais qui nous narguaient en chantant se taisent et c'est au tour des Français de les asticoter.

Un très beau moment de rubgy, avec une équipe rajeunie par l'arrivée de toutes jeunes recrues qui devront monter en expérience sur ce genre d'événement. Quelques erreurs de jeunesse sont tout à fait évitable ; il a des marges de progression. Mais dans l'ensemble, cette équipe à envie et c'est après tout ce qu'on lui demande de plus important. Nous verrons comment elle tient face aux autres équipes du tournoi.

Je passe volontairement sur les relous qui sifflent lorsque l'adversaire tire pénalité ou transformation, faisant ainsi preuve d'un total irrespect de tous les joueurs sur le terrain, quel que soit le camp. Où sur le gamin derrière moi qui, entouré de ses parents, hurlait pourtant des insanités sans être rappelé à l'ordre.

2 commentaires :

Parthenia Galen a dit…

J'ai pris le match en route de mon canapé à la 2è mi-temps juste avant que l'Angleterre ne repasse devant la France... Et j'ai souffert car les Français n'avaient plus la fraîcheur du début, et pour tout avouer, je n'y croyais plus... Mais comme tu dis, leur envie semble prometteuse...
Ca doit être super de suivre ce match en direct dans l'ambiance des tribunes...;)

La chèvre grise a dit…

@ Parthenia Galen : Oui, j'adore ça. Mais j'aime aussi aller voir du foot par moment. Une ambiance différente mais avec les moyens actuels, la sécurité est plus présente et l'ambiance plus sympathique.