ShareThis

01 décembre 2014

Palais des ducs de Bourgogne

L'ancien palais des ducs et états de Bourgogne abrite aujourd'hui la mairie de la ville de Dijon, et ce depuis 1831.

Le palais fut la résidence des ducs jusqu’en 1477, puis demeure du roi et de ses représentants dans la province. Au fur et à mesure, s’y ajoute à partir de 1681 les assemblées des États de Bourgogne, les bureaux des élus, l’école de dessin et son musée.
Palais des ducs de Bourgogne

La tour de Bar a été construite par Philippe le Hardi vers 1365, entamant ainsi la rénovation de l’ancien hôtel des ducs Capétiens. On ne sait presque rien des constructions antérieures au XIVe siècle. Petit à petit, d’autres bâtiments ont été ajoutés, jusqu’à la rénovation actuelle qui inscrit notre siècle dans le palais. Le musée des beaux-arts retrace justement la création artistique régionale au fil des siècles, mais également l’attrait qu’exerçait la ville sur les artistes et artisans internationaux. 

Cour de Bar, Palais des ducs de Bourgogne

Les tombeaux de Philippe le Hardi et de Jean sans Peur proviennent de la chartreuse de Champmol. Ils ont été restaurés et installés en 1827 dans la grande salle du palais des ducs de Bourgogne. Ce sont de remarquables monuments funéraires, des cénotaphes, de la fin du Moyen-Âge, notamment pour leur cortège de pleurants.

Salle des gardes - au premier plan le tombeau de Jean sans Peur et Marguerite de Bavière

Les pleurants sont enveloppés dans des manteaux aux drapés impressionnants, chacun marquant à sa façon des sentiments de tristesse pour la mort du prince et d’espoir d’une vie éternelle près de Dieu. Il n'y en a pas moins de 41 sous le tombeau de Philippe le Hardi. Ce sont des personnages aussi bien laïcs que religieux. Des petites merveilles de finesse à regarder de près !

Pleurants du tombeau de Jean sans Peur et Marguerite de Bavière


Informations utiles

Palais des Ducs et des États de Bourgogne
Place de la Libération
21000 Dijon

Plus d’informations :

2 commentaires :

dasola a dit…

Bonjour La chèvre grise, Dijon est une ville où je ne suis jamais allée et je le regrette. Peut-être l'année prochaine. Le Palais vaut la visite semble-t-il. Bonne journée.

La chèvre grise a dit…

@ Dasola : en tant que parisienne habituée à avoir des choses à voir tout partout autour de moi, c'est forcément moins riche comme ville. Mais tout de même très intéressant, notamment pour l'histoire. Et puis l'ambiance m'a beaucoup plu. Et puis il y a toute la région autour bien sûr.