ShareThis

07 janvier 2015

Exposition : Saint Louis, 800e anniversaire


Avec ce début d'année arrive la fin de l'exposition phare de l'année 2014 qui fête les 800 ans de Saint Louis. La date fatidique approchant, j'ai profité de mon dernier jour de congés avec une amie pour me précipiter à la Conciergerie.

Première surprise : l'exposition est installée dans les salles du monument qui se visitent habituellement. Du coup, le visiteur de l'exposition est vite noyé sous un flot de touristes venus pour la Conciergerie et non pour l'exposition. Quand on sait que le sujet de l'exposition lui-même attire déjà énormément, vous imaginerez tout seul que la circulation était forcément difficile.

Statue de Saint Louis
Deuxième surprise, après la très jolie statue de Saint Louis, qui rend magnifiquement avec les voûtes du palais, ce sont des tableaux du XIXe siècle qui sont présentés au visiteur. Car l'image du roi y connut son apogée comme préfigurant les valeurs républicaines. Le visiteur remonte ensuite le temps, jusqu'en 1297, date de sa canonisation. Qu'a donc fait l'homme pour devenir un saint ? Qui était-il ? Quelle fut son influence sur les arts et les institutions ? 130 œuvres (reliquaires, objets, vitraux, statues,...) sont présentées au public pour répondre à ces questions.

Reliquaire quadrilobé : stigmatisation de Saint François
Né en 1214, Louis devient roi de France sous le nom de Louis IX en 1226 à la mort de son père et il règnera pendant plus de 43 ans. Il n'a que 12 ans quand sa mère, Blanche de Castille, le fait couronner à Reims et assure la régence. Son mariage avec Marguerite de Provence lui assure l'accès à la mer Méditerranée, nécessaire pour le départ en croisade. Pour assoir davantage le pouvoir royal, il va multiplier les effigies et les gestes qui lient le royaume de France à Dieu. Ainsi le rachat de la couronne d'épines en 1239, pour laquelle il fait construire un écrin : la Sainte-Chapelle. A peine l'édifice achevé, le roi part pour Jérusalem.

Charte de fondation de la Sainte Chapelle de Paris par Louis IX
Elle permet à Louis IX d'assurer la pérennité du culte rendu aux reliques les plus illustres de la chrétienté.

Sous son règne les arts et la culture connaissent un formidable élan : volonté encyclopédique, redécouverte du monde réel, édification de monuments remarquables... D'autres éléments sont exposés de façon moins évidente : Louis IX fut l'instigateur de la monnaie unique, d'institutions qui inspireront la création de la Cour des Comptes ou du Parlement, l'abandon du latin pour la première fois dans une Bible

Vierge et l'enfant, Paris, vers 1260, ivoire d'éléphant
Cette statue met en lumière le talent des ivoiriers parisiens à la fin du règne de Louis IX. Elle est réhaussée d'une polychromie.

Clef de voûte à décor de feuillages, Ile de France, vers 1240, en pierre calcaire lutétien
Sur la fin de l'exposition, la reconstitution en 3D de l'architecture du Palais de la Cité au XIIIe siècle, réalisée par Dassault Systèmes, est assez bluffante. Et c'est également un parfait lien avec une visite de la Sainte Chapelle.

Au final, une exposition fort intéressante et agréable malgré le monde. Mais qui à mon sens ne se suffit pas et mérite que le visiteur creuse un peu de son côté tout ce qui n'a été ici qu'effleuré tellement le règne et l’œuvre de ce roi sont riches. Saint Louis fut bâtisseur, réformateur, mécène, guerrier et chrétien.


Informations utiles :

Du 8 octobre 2014 au 11 janvier 2015
Ouvert tous les jours de 9h30 à 18h, nocturne le mercredi jusqu'à 20h

Conciergerie
2 Boulevard du Palais 75001 Paris
Tel : 01 53 40 60 80

Tarif : 8.50€ (monument + exposition)

2 commentaires :

Alex Mot-à-Mots a dit…

800 ans, déjà ? Comme le temps passe vite....

La chèvre grise a dit…

@ Alex Mot-à-Mots : n'est ce pas ! :)