ShareThis

21 décembre 2015

Les vieux fourneaux tome 3 : Celui qui part [Lupano & Cauuet]

Après le bonheur de lecture du tome 2 des Vieux fourneaux, je peux vous dire que ce troisième et dernier tome, je l'attendais avec impatience.

L'histoire : Après deux albums en 2014, voici le troisième tome, très attendu, des Vieux Fourneaux ! Lupano et Cauuet se penchent cette fois sur le cas de Mimile, qui a passé sa vie à bourlinguer dans le Pacifique, entre bourre-pifs, rugby et amitiés au long court. Pirate un jour, pirate toujours ! En parallèle : Pierrot et son collectif "Ni Yeux Ni Maître" jouent les abeilles tueuses, et Sophie apprend qu'à la campagne, on ne prend pas ses œufs de poule chez les vieilles chouettes. Bref, les « vieux fourneaux » sont de retour, pétant la forme !

Mon avis : Une fois en main, j'ai été terriblement tentée de le dévorer de suite ce tome 3. Mais j'ai préféré prendre le temps de relire les deux premiers tomes, pour me remettre bien l'histoire en tête, et les personnages. L'occasion de re-rigoler aussi d'ailleurs. Puis, j'ai enchaîné direct sur Celui qui part. Le titre évoque forcément une fin un peu triste, et c'est bien ce que les premières pages confirment. Cependant, haut les cœurs, le tome 3 est tout aussi drôle que ses deux aînés.

Alors que dans les tomes précédents nos vieux fous étaient des donneurs de leçon, cette fois, c'est eux qui vont en prendre une de leçon. Sophie n'est pas la petite fille de l'un d'eux pour rien. On voit apparaître deux autres personnages : une vieille fermière rancunière et Errol, pirate australien pas piqué des hannetons. En fan de rugby, j'ai beaucoup apprécié ce personnage et la jeunesse de Mimile qu'il met en lumière. 

Toujours plein d'énergie, toujours drôle, toujours émouvant aussi. Ça râle, parce que nos trois vieillards sont fort en gueule. Et c'est succulent. Ça se dévore ou se déguste, selon les envies, mais dans tous les cas, ça se lit forcément avec beaucoup de plaisir.

Et je viens d'apprendre, en préparant ce billet, qu'il y aura un quatrième tome, centré sur Sophie. Je suis joie !

Les vieux fourneaux tome 3 : Celui qui part, de Lupano et Cauuet
Dargaud
Novembre 2015

3 commentaires :

keisha a dit…

Pfff! Tu as raison de relire les 1 et 2, ça prolonge le plaisir;..

La chèvre grise a dit…

@keisha : et puis ça remet tout bien en tête, je trouve ça mieux pour apprécier pleinement l'histoire.

dasola a dit…

Bonsoir la chèvre grise, j'ai trouvé que cette bd est un régal et en effet, vivement le 4ème tome. Bonne soirée.