ShareThis

15 avril 2016

Le retour à la terre, tome 1 : La vraie vie [Jean-Yves Ferri & Manu Larcenet]

Les auteurs : Où on retrouve au scénario Jean-Yves Ferri, aka monsieur Astérix nouvelle génération. Et où je découvre enfin Manu Larcenet aux crayons, dessinateur de bandes dessinées né en mai 1969, qui a notamment collaboré à Fluide Glacial.

L'histoire : Ah, la campagne, les petites fleurs, les bébêtes qui montent qui montent, et tout et tout... Quel citadin n'a rêvé d'aller s'y ressourcer ? Manu Larcenet a chopé le virus l'an dernier. A lui et à Mariette, sa compagne, le gazouillis des oiseaux, le doux bruit des ruisseaux et tout et tout ! Quand, comme Manu, on a passé sa vie en banlieue parisienne, ça change.

Mon avis : Oui, je n'avais jamais lu cette série culte. Et oui, je ne suis pas une inconditionnelle de Manu Larcenet. Son dessin ne me touche pas particulièrement. Mais, on m'avait dit tellement de bien de cette série que, encore une fois, en profitant de mon inscription à la bibliothèque, j'ai voulu découvrir au moins le premier tome.

Il faut dire que l'idée de quitter la région parisienne, d'une vie qu'on imagine forcément plus saine en province lorsqu'on est en mode "sardine" dans les transports en commun, m'a déjà effleuré l'esprit. Alors lorsque Manu et Mariette ont eux le courage de changer de vie, je ne peux que les applaudir et suivre leur installation avec intérêt.

Bon, je n'ai pas ri aux éclats devant les petites scénettes quotidiennes que les auteurs nous proposent. Mais il y a du vécu dans la façon dont Manu et Mariette gèrent le quotidien, s'installent, découvrent le voisinage... On flirte parfois avec la caricature un peu trop marquée sur les habitants d'un petit village, comme Monsieur Henri, toujours présent. Mais oui, il faut s'adapter à la vie à la campagne, et ce n'est pas toujours simple.

Le retour à la terre, Le compte-rendu
Au-delà de l'humour, j'ai été plus touchée par l'émotion qui se dégage des planches, par cette vérité d'une vie rêvée mais qui fait peur aussi. Par ce regret assumé d'une vie qu'on a voulu quitter mais qui manque tout de même. Mariette et Manu sont attachants, de même que leurs voisins, un peu spéciaux certaines fois, mais bigrement dépaysants.

Je ne regrette pas d'avoir enfin découvert cette série et je fonce échanger ce premier tome contre les quatre suivants. Si comme moi, vous ne vous étiez pas laissé tenter jusqu'ici, n'hésitez plus.


Le retour à la terre, tome 1 : La vraie vie, de Jean-Yves Ferri & Manu Larcenet
Dargaud, Poisson Pilote
Janvier 2005

4 commentaires :

keisha a dit…

J'ai lu deux fois la série, c'est dire... ^_^

Nelfe a dit…

Moi aussi j'adore cette série. Tout y est !

Tamara a dit…

Il n'est jamais trop tard pour bien faire ! ;-) (Cela dit, j'ai été obligée d'aller voir ce que j'en avais dit en 2008 pour savoir ce que j'en avais pensé, je n'en ai pas gardé un souvenir impérissable. Le Combat ordinaire est plus marquant...)

La chèvre grise a dit…

@ Keisha : je la relirai avec plaisir d'ici quelques années je pense.

@ Nelfe : oui, elle est vraiment bien construite.

@ Tamara : J'ai noté le Combat ordinaire, j'irai l'emprunter à la bibli aussi.