ShareThis

27 juillet 2016

Amsterdam #1

Depuis le temps que je souhaitais visiter Amsterdam ! Voici chose faite et ce fut un vrai plaisir. Je vous propose donc, le temps de quelques billets, de vous présenter la ville, qui est bien la capitale des Pays-Bas même si le gouvernement est à La Haye. Amsterdam est dans la province de Hollande du Nord et la ville elle-même compte environ 800 000 habitants, sans sa périphérie.

Écusson héraldique de la ville d'Amsterdam

La première chose qui frappe le visiteur, ce sont ces canaux et tous les ponts qui permettent aux piétons et aux vélos de passer et de circuler librement dans la ville. Pour avoir visiter Venise l'année dernière (il faudrait d'ailleurs que je vous en parle !), Amsterdam mérite tout à fait son surnom de Venise du Nord. D'autant qu'il s'agit d'une ville marchande, comme le prouve ces maisons hautes (pour éviter de payer trop d'impôts, calculés sur la surface au sol) avec une façade penchée qui permettait et permet encore grâce à la poulie tout en haut de charger les marchandises.




Les vélos donc, sont partout ! Je m'attendais à en voir beaucoup mais pas au point que ce soit un vrai calvaire pour les piétons : on se fait "dingdonguer" en permanence ! Impossible de flâner le nez en l'air en toute sécurité ! Et donc de profiter pleinement par exemple du street-art qu'on peut croiser.







Amsterdam est composée de différents quartiers. Difficile en à peine trois jours de tout faire, surtout si on veut vraiment profiter et prendre son temps. Nous nous sommes donc contenter du centre, de Jordaan et du quartier des musées. Jordaan est sympathique, très bobo : les maisons sont petites mais charmantes, très urbaines car sans jardin. On y trouve un chouette marché le samedi matin qui permet de se mêler à la population locale et de goûter les fameux fromages. Très visuels certes, mais pas très gouteux pour un Français habitué à peut être plus de variété d'arômes, sans adjonction d'épices.




En parlant de produits locaux, on peut voir à l'entrée du quartier Pipj le musée Heineken. Comme plus rien n'est brassé sur place, nous ne l'avons pas visité. J'ai par contre pu gouter un Chocomel, boisson au lait (sorte de Candy up) produite dans le pays.




À noter la difficulté pour le repas du soir : tout est pris d’assaut, voire réservé. Le touriste se retrouvera bien embêté le soir de son arrivée et prend vite l'habitude de réserver lui aussi pour les autres diners. D'autant que les Amstellodamois mangent tôt, dès 18h.

La nuit, la ville est très animée. Bien sûr, même si on ne cautionne pas, impossible d'échapper au Quartier rouge. Pas de photo, c'est interdit. Et les dames dans les devantures vous le font bien comprendre si par malheur elles pensent que vous êtes en train de les photographier. Si les éclairages tout de rouge des façades sont assez amusants, il se dégage tout de même un aspect glauque de ces quelques rues qui met vite mal à l'aise. À côté de la vieille église, on trouve cette statue, Belle, en hommage aux prostituées, érigée par le PIC, le Centre d'Information sur la Prostitution.

4 commentaires :

Serena a dit…

Coucou, je n'ai jamais été à Amsterdam mais j'aimerais beaucoup y aller, merci pour ces jolis clichés :)

Mariejuliet a dit…

Tes photos donnent très envie d'y aller (j'ai fait une première visite il y a 30 ans alors ça ne compte pas).

She reads a book a dit…

C'est vrai que ça donne envie de découvrir cette ville !

La chèvre grise a dit…

@ Serena : De rien !

@ MJ : depuis le temps que moi je voulais y aller...

@ She reads a book : merci :)