ShareThis

19 septembre 2016

Dans les prairies étoilées [Marie-Sabine Roger]

Presque deux ans depuis ma dernière lecture de Marie-Sabine Roger ! Voici qui m'a semblé bien long, surtout quand au détour d'une visite sur le blog de Clara j'ai été surprise de découvrir cette nouvelle parution que je n'attendais pas !

L'histoire : Prune et Merlin ont quitté la vie citadine pour une vieille ferme pleine de promesses et de travaux à faire, perdue dans la campagne. Auteur de bandes dessinées et aquarelliste animalier, Merlin pense accéder enfin au bonheur absolu. Mais la vie ouvre soudain un de ses chapitres sombres : son meilleur pote meurt, celui qui lui a inspiré son héros préféré et lui a apporté la gloire... Que va devenir l'univers de Merlin ?

Mon avis : Cette fois, c'est une plongée dans le monde de l'artiste et de son rapport à ses personnages et à ses lecteurs que Marie-Sabine Roger nous propose. Et encore une fois, elle fait ici merveille avec son art de la formule qui la caractérise si bien.

Sa trouvaille dans ce roman, c'est de mêler allègrement le quotidien du travail de Merlin avec des dialogues fictifs qu'il entretient avec ses personnages, qui l'invectivent et auxquels il répond. Un vrai dialogue intérieur mis en lumière et qui apporte beaucoup de féérie. Tout en abordant la difficulté de la création et les questions qui peuvent ronger le créateur, Merlin le bien nommé, lorsqu'il se retrouve seul devant sa page blanche. Il doit construire une nouvelle aventure respectant les personnages et emportant l'adhésion de son lecteur. Que de contraintes ! Qui a dit que l'auteur était libre ?

On retrouve aussi, comme toujours, une vraie tendresse pour les personnages qui, malgré des situations parfois graves, s'en tirent toujours avec la pointe d'humour qu'il faut pour rendre la vie belle. J'ai eu un vrai coup de cœur pour l'Oncle Albert et sa relation avec Tante Foune. Encore un livre qui fait le bonheur de son lecteur, avec une recette qui semble toute simple mais qui tient sûrement du miracle.

"L'ami qui part, ou l'amant, ou l'enfant, c'est toute une saison de la vie qui s'achève, et jamais plus ne reviendra. Il nous faut accepter ces puits creusés à vif dans la chair des mémoires, nous asseoir sur le bord un instant et pleurer, puis repartir, laissant derrière nous des paysages effacés à jamais et qui ne vivront plus que dans nos souvenirs.
Nous poursuivons ainsi nos existences entre vides et manques, jetant des ponts fragiles entre tous nos abîmes, avançant à l'aveugle vers les jours à venir." (p°50)

Dans les prairies étoilées, de Marie-Sabine Roger
Éditions du Rouergue
Mai 2016

4 commentaires :

Alex Mot-à-Mots a dit…

Chic, une auteure que j'aime bien.

Faurelix a dit…

Ah la la, comme j'aimerais le lire, c'est parfaitement le bouquin qu'il faudrait ces temps-ci...

c'era una volta a dit…

Une auteure que je ne connais pas du tout, du tout, du tout. A tort apparemment!
Je suis en train de me dire qu'il doit être bien fun à lire et que cette histoire de dialogue avec les personnages ne pourrait que me faire sourire :)
Une idée bien sympa et un titre qui du coup fait vraiment très envie.

Merci encore et encore et encore pour cette découverte!

Folavril a dit…

J'aime beaucoup cette auteure, même si j'ai lu finalement très peu de livres d'elle. En tous cas, j'adore la couverture de ce roman...