ShareThis

07 novembre 2016

Je l'ai fait pour toi [Laurent Scalese]

L'auteur : Né en 1967, Laurent Scalese est un auteur et scénariste français. Il est membre du collectif d'artistes La ligue imaginaire.

L'histoire : Première loi : le crime parfait existe.
Deuxième loi : le criminel parfait n'existe pas.
Troisième loi : l'enquêteur doit donc concentrer ses efforts non pas sur le crime, mais sur le criminel.

Bienvenue à Lazillac-sur-Mer, dans l'univers du commandant Samuel Moss dont les armes sont le charme, la séduction et l'art du détail : rien ne lui échappe, que ce soit sur une scène de crime ou au quotidien.

Cette histoire débute quand la romancière à succès Jade Grivier est retrouvée morte chez elle, dans son bureau, suicidée. Après avoir inspecté les lieux, à sa façon, Samuel Moss conclut qu'il ne s'agit pas d'un suicide mais d'un homicide, dont il identifie immédiatement le coupable.

Le plus compliqué, maintenant, pour Samuel Moss, est de comprendre comment le meurtrier a procédé et de prouver sa culpabilité, avec élégance bien sûr, et surtout sans salir ses nouvelles chaussures sur la plage de Lazillac...

Mon avis : Et bien, j'avoue qu'avec cette couverture, je craignais encore une fois une mauvaise surprise. Et c'est tout le contraire qui s'est produit avec ce roman. Car chez Samuel Moss il y a du Columbo, le charme en plus. Comme le vieil inspecteur au pardessus de ma jeunesse, il connait le coupable et l'intérêt du roman va être de savoir comment et pourquoi. Très habilement, l'auteur tient le lecteur en haleine malgré tout, avec un style agréable et léger, des touches d'humour qui font mouche. Le couple qu'il forme avec sa nouvelle équipière est savoureux et donne libre court à de jolies réparties.

Samuel Moss s'attache aux moindres détails, allant même jusqu'à la pathologie. Si au premier abord il charme la gente féminine, il sait aussi la repousser par sa franchise abrupte et ses phobies et tocs en tout genre qui le bloque. Plus d'une fois le lecteur se surprend à sourire face à ce personnage difficile à vivre mais qui sait apporter aussi un peu de légèreté. Car notre commandant est conscient de ce que son comportement provoque chez les autres : il sait en jouer mais aussi parfois, quand il le juge nécessaire, s'en excuser à défaut de pouvoir se contrôler. Nous sommes loin des courses poursuites et, bizarrement pour une histoire de meurtre, on pourrait même le classer dans la catégorie "feel-good". Comme lorsqu'on regarde un vieil épisode d'Arabesque, la modernité en plus.

Comme beaucoup avant moi, j'espère que ce roman n'est que le premier épisode d'une future série. J'ai passé un excellent moment.

"Décidément, tout est affaire de détails, articula-t-elle d'un air abattu. Vous leur accordez beaucoup d'importance, et ils vous le rendent bien" (p°324)

Je l'ai fait pour toi, de Laurent Scalese
Belfond
Septembre 2016

4 commentaires :

Alex Mot-à-Mots a dit…

Un épisode d'Arabesque ? Ca ne nous rajeunit pas !

latetedansleslivres a dit…

J'ai aussi passé un excellent moment, quel personnage! J'ai hâte de lire la suite :)

Clarabel a dit…

Écouté en audio & beaucoup aimé ! Espérons que l'on retrouvera le personnage de Samuel dans d'autres épisodes... :)

La chèvre grise a dit…

@ Alex : on a les référence qu'on peut :)

@ latêtedansleslivres : en espérant une suite, oui !

@ Clarabel : tout à fait !