ShareThis

16 janvier 2017

Ca peut pas rater [Gilles Legardinier]

Ma dernière lecture de Gilles Legardinier remontait à presque deux ans quand j'ai eu besoin d'une lecture doudou et que j'ai sorti celui-ci de mes étagères numériques.

L'histoire : – J'en ai ras le bol des mecs. J'en ai plus qu'assez de vos sales coups ! C'est votre tour de souffrir ! Et là, trempée, titubante, je prends une décision sur laquelle je jure de ne jamais revenir : je ne vais plus rien leur passer. On remet les compteurs à zéro. Je vais me venger de tout. Puisque aucun bonheur ne descendra d'un ciel illusoire, je suis prête à aller chercher le peu qui me revient jusqu'au fond des enfers.

La gentille Marie est morte. C'est la méchante Marie qui est aux commandes. Désormais, je renvoie les ascenseurs. Les chiens de ma chienne sont nés et il y en aura pour tout le monde. La vengeance est un plat qui se mange froid et je suis surgelée. La rage m'étouffe, la haine me consume.

Mon avis : C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai retrouvé la plume de Legardinier, son talent des tournures de phrase qui rendent le roman terriblement vivant et enlevé.

Ce n'est pas dénué de défauts pour autant : le roman fait quelques pages de trop et des redites auraient ainsi été évitées. Et puis il y a cette vision un poil agaçante de la jeune femme dont il est grand temps qu'elle se case pour accomplir sa vie. En cela, on est en plein dans la même veine que le tout premier de l'auteur Demain j'arrête ! Du coup, ce n'est pas mon préféré.

Mais qu'importe, malgré tout, car Legardinier sait nous divertir comme personne. On se retrouve embarqué sur les traces de Marie, jeune femme haute en couleur et terriblement attachante. Elle a beau vouloir jouer les méchantes, elle est bien trop sympathique pour y arriver complètement. En essayant pourtant, elle offre aux lecteurs quelques aventures savoureuses qui se dégustent. Au-delà de la simple histoire de cœur, c'est tout une vision des liens d'amitié et de travail qui nous est proposée ici. Chacun est capable de retrouver qui son voisin, qui son patron, qui son collègue ou encore le meilleur ami de sa copine. Ce sont des morceaux de vie qui sont croqués avec délicatesse et justesse.

Bref, encore un chouette moment de lecture que je conseille !

"Un jour, celui-là, je vais me l'encadrer façon toile de maître, avec les dorures et tout le musée autour."

Ça peut pas rater, de Gilles Legardinier
Éditions 12-21
Octobre 2014

2 commentaires :

Alex Mot-à-Mots a dit…

Je ne sais lequel je préfère, vu que je ne me rappelle jamais des détails des intrigues. Juste que je passe à chaque fois un bon moment. C'est déjà pas mal. Sympa la dernière citation.

La chèvre grise a dit…

@ Alex Mot-à-Mots : il me reste à découvrir ses polars maintenant. Tu connais ?