ShareThis

27 janvier 2017

Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ? [ Zidrou et Roger]

Les auteurs : Après mes premières découvertes et coups de cœur pour les albums de Zidrou, dont le dernier en date L'adoption, je le retrouve ici en collaboration avec Roger (Ibáñez Ugena) au dessin.

L'histoire : Catherine a 72 ans. Elle est veuve. Son fil de 43 ans, Michel, vit encore avec elle.

Il faut vous dire que Michel est handicapé suite à un accident de voiture.

Permettez-nous de vous raconter par petites touches, par petites tranches de vie, le quotidien de cette héroïne.

Permettez-nous de tenter de capturer ses sensations, ses émotions, de traduire en quelques pages en vie de sacrifice et d'amour. Une belle vie, en somme.

Et, croyez-le ou non, en sa compagnie et celle de son fils, nous allons vivre de bons moments. De moins bons aussi, bien sûr. Mais n'est-ce pas le lot des héros que de souffrir ?...

Mon avis : Zidrou est certainement ma découverte bande dessinée de l'année. Alors quand j'ai découvert cet album dans les rayonnages de la bibliothèque municipale, je n'ai pas hésité. Il s'associe à Roger au dessin, qui est riche et détaillé, pour traiter un sujet difficile, celui du handicap. Parce qu'on risque vite de tomber dans le sentimentalisme à outrance ou dans un récit plombant qui peut faire peur au lecteur. Les deux auteurs évitent cet écueil magnifiquement en racontant des tranches de vie, parfois heureuses, parfois plus tristes. L'espoir alterne avec le désespoir, la joie simple avec l'inquiétude du lendemain.

L'alternance de ses tranches de vie est donc à la fois habile mais c'est aussi ce qui m'a peut être trop tenue à distance, tant j'aurais aimé souvent que quelques cases supplémentaires nous en disent plus sur cette relation forte entre une mère et son fils. C'est un album difficile à cerner, très beau, mais en même temps terriblement bouleversant. En le refermant, j'ai eu le cœur lourd, pour cette femme qui s'oublie par amour, pour cet homme qui n'est plus tout à fait lui même. Et pourtant, je l'ai beaucoup apprécié.

Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui lui reprisait ses chaussettes ? de Zidrou & Roger
Dargaud
Septembre 2013

5 commentaires :

c'era una volta a dit…

J'ai de plus en plus le sentiment à lire tes avis sur les bds de Zidrou (et de ceux qui se sont joints à lui), que le bonhomme s'y entend à susciter beaucoup d'émotions en abordant des sujets pas "faciles". Et je sens bien que comme dans Lydie cette bd me touchera.

Sandrine a dit…

A-t-on la réponse à la question du titre ? :-)

La chèvre grise a dit…

@ C'era : je te laisse tenter et revenir me dire ce que tu en penses !

@ Sandrine : eh non. Ni la réponse ni l'explication d'ailleurs.

Alex Mot-à-Mots a dit…

Un titre qui m'attire, mais un je ne sais quoi me retient toujours un peu.

La chèvre grise a dit…

@ Alex Mot-à-Mots : laisse toi tenter, il vaut le coup !