ShareThis

12 juin 2017

Psycho killer [Anonyme]

Après la tétralogie du Livre sans nom, l'auteur anonyme revient avec un nouveau personnage, l'Iroquois.

L'histoire : Tout semble paisible à B Movie Hell, 3672 âmes. Jusqu'à ce qu'un individu masqué d'un crâne surmonté d'une crête rouge se mette à assassiner très tranquillement certains des habitants de la ville. Le FBI confie l'enquête à Milena Fonseca et Jack Munson, dit le Fantôme, deux spécialistes des opérations clandestines.

Mais bientôt des liens apparaissent entre cette terrifiante série de meurtres et un projet top secret du Département d'État. Les habitants de B Movie Hell sont bien résolus à mettre fin eux-mêmes et sans l'aide de personne à cette situation cauchemardesque...

Mon avis : Loesha l'a lu il y a peu et, après son billet et une discussion autour d'un verre, elle a su me convaincre de le sortir bien vite de ma PAL.

La saga du Bourbon Kid était jubilatoire, mais au quatrième tome, ça perdait de son mordant : on en savait trop sur ce personnage et tout semblait se terminer à la façon d'un conte de fée, la Bête transformée en prince grâce à sa princesse. Ici, avec l'Iroquois, adieu les vampires et autres créatures surnaturelles. On quitte Santa Mondega pour B Movie Hell. On comprend tout de suite que le roman sera passablement arrosé de références à des films plus ou moins bons mais tous des blockbusters américains archi-connus. Il est aussi beaucoup question des bandes originales de ces films et j'ai d'ailleurs terminé ma lecture avec "Time of my life" de Dirty Dancing dans la tête !


Comme tous les films dont il est ici question, c'est bien sûr une lecture à prendre au second degré, voire plus, car l'auteur ne fait pas dans le bon goût. Pour autant, l'intrigue est bien ficelée. Le lecteur comprend régulièrement qu'un élément de compréhension lui est caché et que sa révélation apportera un éclairage sur le but de l'Iroquois.
Une petite interrogation me reste encore, mais attention Spoiler :
Pourquoi Silvio Mellencamp s'en est-il pris à la famille de Devon Pincent et a-t-il gardé Bébé en vie ?
J'attends maintenant avec impatience de lire Le Pape, le Kid et l'Iroquois qui va mettre en présence ces deux anti-héros phares. Car j'ai adoré ce roman, si vous ne l'aviez pas compris !

"Ils vont nous tuer ! dit-elle. Ils sont nombreux et armés. Ils vont nous tuer.
 - Non, ils ne vont pas nous tuer. Mon premier plan est tombé à l'eau, c'est tout.
 - Oh, non. C'était quoi, le plan ?
 - Partir en courant et tuer tous ceux qui se trouvent sur notre chemin. Mais c'est impossible maintenant.
Bébé avait du mal à cacher son inquiétude. Elle savait de quoi Mak et ses hommes étaient capables.
 - Alors qu'est ce qu'on fait maintenant ?
 - Plan B.
 - C'est quoi, le plan B ?
 - On va sortir lentement et je vais tuer tout le monde." (p°347)

Psycho killer, d'Anonyme
Traduit par Cindy Kapen
Le livre de poche
Octobre 2014

2 commentaires :

Alex Mot-à-Mots a dit…

L'auteur a enfin su se renouveler. Mais qui est donc cet Anonyme ?!

c'era una volta a dit…

Moi je n'ai toujours pas fini la saga du Bourbon kid ^^ Et même si ici tu parles d'un autre titre, ben c'est marrant tu me donnes envie de poursuivre BKid :)

En tout cas, même s'il faudra du temps, celui là je ne l'oublie pas non plus!