ShareThis

29 novembre 2017

BD Express #7

Les beaux étés tome 3 : Mam'zelle Estérel, de Zidrou et Jordi Lafebre

Je vous le disais, j'avais beaucoup aimé les deux premiers tomes de ces Beaux étés. Alors, parce que ce troisième opus est dans la même lignée, je vous le propose en mode express. Je n'ai rien à lui reprocher et il a toutes les qualités des deux précédents : il est doux, tendre, émouvant, n'évite pas le drame qui fait aussi le quotidien d'une famille. Le dessin est comme toujours magnifique et donne au récit tout le réalisme qu'il faut. L'ensemble fleure bon la nostalgie.

Si vous ne connaissez pas, précipitez vous !
Les beaux étés tome 3 Mam'zelle Estérel, de Zidrou et Monin - page 9


Ce n'est pas toi que j'attendais, de Fabien Toulmé

L'histoire : C'est l'histoire d'une rencontre. La rencontre d'un père et de sa petite fille pas comme les autres. Pour Fabien, l'annonce de la trisomie de Julia, c'est le monde qui s'écroule. Comment faire face au handicap de son enfant ? Comment apprendre à l'aimer ? Entre colère, doute, moments de tristesse et bonheurs inattendus, l'auteur raconte le difficile chemin d'acceptation qui le mènera vers sa fille. Une histoire d'amour, à la fois touchante et drôle, tendre et sincère, sur le thème universel de la différence.

Mon avis : Après avoir lu beaucoup d'avis positifs sur cet album, je ne pouvais que tenter cette lecture en l'empruntant à la bibliothèque. J'aurais pourtant du me douter que, vu le sujet, ce n'était pas le moment de le lire. Du coup, c'est un abandon de lecture pour moi. Il n'empêche que cette histoire est bourrée d'émotions, que ce soit sur la construction de la relation entre un père et son enfant ou sur l'acceptation de la différence. C'est raconté avec pudeur et sans fausse honte : le père ose dire la difficulté qu'il a à se sentir impliquer dans la relation avec sa petite Julia, la distance qu'il met au début et j'ai trouvé ça courageux.

Après, le dessin est simple et c'est souvent bien pour des sujets graves ou douloureux. Mais j'ai trouvé ici qu'il manquait de style, d'une "patte" qui ferait passer l'émotion personnelle de l'auteur.


Détectives tomes 2, 5, 6 et 7 de Hanna, Sure/Motteler/Mara et Lou
Sept détectives, de Hanna et Canete

Après avoir découvert la série Détectives, je me suis précipitée sur tous les tomes disponibles à la bibliothèque. Et puis, j'ai aussi lu l'album Sept détectives de la série Sept dont cette nouvelle série était issue. Je comprends mieux pourquoi il est conseillé de les lire dans l'ordre, même si j'ai eu de la chance et ne suis pas tombée sur des spoilers.

Bref, tout ça pour dire que l'ensemble fait sens, effectivement. Mais pour le coup, j'ai largement préféré les premiers albums lus, ceux qui se concentrent à chaque volume sur un détective, véritable pastiche des grandes figures que nous pouvons tous connaître : Hercule Poirot, Miss Marple, Sherlock Holmes et Docteur Watson, Philip Marlowe... C'est un plaisir que de reconnaître ces maîtres ès enquêtes dans les différents détectives proposés par Hanna.

Malheureusement, en voulant proposer un fil conducteur entre chaque tome, je trouve que le scénario se complexifie inutilement. Les derniers tomes cherchent à recroiser des fils narratifs précédents et perdent de leur mordant et de leur humour, ce qui est bien dommage.