ShareThis

12 février 2018

Vango, tome 2 : un prince sans royaume [Timothée de Fombelle]

C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai découvert l'année dernière la plume de Timothée de Fombelle avec le premier tome de Vango. Qu'il fut long d'attendre la sortie chez Folio du second tome pour connaître le fin mot de l'histoire !

L'histoire : Vango a grandi et c’est sur les buildings de New York que nous le retrouvons en 1936. Mais sa fuite ne connaît pas de trêve. Sur fond de Seconde Guerre mondiale, Vango, toujours traqué, va apprendre le secret de sa naissance. Découvrira-t-il l’assassin de ses parents? L'amour d’Ethel survivra-t-il à tant de tempêtes? De Moscou aux forêts du Caucase en passant par un monastère vendéen, Paris ou encore l’Écosse, ce second volume achève en beauté la saga de Vango.

Mon avis : Il m'aura fallu relire le premier tome pour pleinement profiter de ce second et dernier volet des aventures de Vango. Mais quel bonheur ! Quel bonheur de retrouver ces personnages que j'ai tant aimé, ni héros, ni perdu, mais qui se cherchent un avenir. Quel bonheur de retrouver la plume de Timothée de Fombelle si pleine de poésie pour décrire les tourments de l'âme, la difficulté du choix, l'importance du lien familial, le désir de vengeance.

J'ai particulièrement aimé les aspects historiques sur lesquels s'appuie l'auteur pour construire un univers cohérent et réaliste. Notamment tout ce qui se rattache aux zeppelins. Mais Timothée de Fombelle sait aussi se servir de son imagination folle pour donner un rythme trépidant à son roman. Il sait aussi très bien raconter les aventures qui occupent ses personnages et les baladent de la Russie, en passant par les îles éoliennes, l'Allemagne nazie, la France, l'Écosse, jusqu'à traverser l'Atlantique et aller à New York. Chacun se croisent, et leurs actions ont des répercussions à l'autre bout du monde, illustration parfaite de l'effet papillon.

On quitte cet univers avec un peu de tristesse mais aussi un vrai sentiment de plaisir face à cette histoire. J'ai retrouvé mon âme d'enfant, exactement comme lorsque je lisais ses grands romans d'aventure qui marque dans une vie de lecteur. Un grand merci, Timothée de Fombelle, pour ce moment et une lecture que je recommande plus que chaudement !

"Tous les chagrins sont méprisants, imprenables, perchés à des hauteurs que personne ne peut rejoindre. Peut-être a-t-on trop peur qu'une consolation efface ce qu'il reste des souvenirs."

Vango, tome 2 : un prince sans royaume, de Timothée de Fombelle
Éditions Folio
Août 2017

3 commentaires :

Mypianocanta a dit…

OUIIIIIII !!! un grand roman d'aventures, comme tu dis comme nous en lisions enfant et c'est vrai qu'il n'y en a plus tant que ça de ce niveau.
Alors vive Vango :D (je sais je ne suis pas objective et alors … )

Nicolas a dit…

Tu as réveillé mon avis de lire la suite de cette série dont j'ai adoré le premier!

La chèvre grise a dit…

@ MyPi : au diable l'objectivité, et vive Vango aussi !

@ Nicolas : comment peux-tu résister alors ? A l'époque, j'aurais eu le tome 2 je me serais précipitée dessus !