ShareThis

06 juillet 2018

Islande #7 : le Cercle d'or


Entrée dans le Cercle d'Or - au loin, les glaciers
Après avoir quitté Kirkjubæjarklaustur, nous entrons définitivement dans la zone du Cercle d'Or. Les touristes se font beaucoup plus nombreux et ne nous lâcherons presque plus. Si les sites visités sont splendides, la solitude et la beauté plus sauvage du Nord nous manquerons tout de même.

Nous commençons par Vík, où le temps est gris et pluvieux. Il faut dire que c'est assez caractéristique de cette zone de l'Islande. Cette toute petite ville est connue pour sa plage de sable noir de Reynisfjara, avec sa grotte de basalte et sa falaise verte où niche quantité d'oiseaux dont les fameux macareux. Voir ces animaux menacés s'envoler en nuée, jouer avec le vent et revenir se poser sur la falaise est un beau spectacle.

plage de sable noir de Reynisfjara

Macareux sur la falaise de Reynisfjara

De l'autre côté, se trouve le plateau rocheux de Dyrhólaey avec ses étranges éperons sombres aux pieds léchés par les vagues blanches d'écumes. Si nous avions eu plus de temps, une petite visite jusqu'aux îles Vestmann aurait indubitablement été au programme.

Falaises de Dyrhólaey

Macareux

La route se poursuit et le soleil revient d'abord timidement avant de se faire plus franc. Direction les chutes rugissantes de Gullfoss, soit disant les plus célèbres et spectaculaires du pays (pour ma part, j'ai préféré celles de Goðafoss). Il s'agit en fait d'une double cascade, haute de 32 mètres, qui forme un mur d'écumes en plongeant dans un ravin, provoquant des arcs-en-ciel.


Site de Gullfoss

La cascade de Gullfoss plonge dans le ravin
Ensuite, direction le site de Geysir, source d'eau chaude jaillissante qui donna son nom à tous les autres geysers. Il est en activité depuis près de 800 ans et il fut un temps où il crachait jusqu'à une hauteur de 80 mètres. Aujourd'hui, il est en fait bien calme et c'est son voisin le Strokkur qui attire les visiteurs. Il suffit d'attendre 10 minutes pour voir le spectacle : l'eau bouillonne, puis se creuse, forme une bulle à la surface, qui grossit jusqu'à exploser à une hauteur de 10 ou 15 mètres.

Les touristes attendant le spectacle du Strokkur

Le geyser Strokkur en pleine activité
Le lendemain, direction le parc national de Þingvellir. C'est le site historique le plus important d'Islande car les Vikings y établirent le premier Parlement démocratique du monde, l'Alþing , en 930. Les þings étaient des assemblées locales où la justice était rendue par et entre les chefs locaux, jusqu'à ce qu'un þing à l'échelle de la nation soit décidé, sur le site de Þingvellir. S'il n'en reste rien, le cadre naturel est splendide, puisqu'il s'agit de la zone d'écartement des plaques tectoniques nord-américaine et eurasienne, qui s'éloignent au rythme d'1 à 18 mm par an.

Parc national de Þingvellir
Cette activité géologique provoque des fractures dans le paysage et la faille est visible à plusieurs endroits. Au loin, le lac poissonneux de Þingvallavatn qui occupe 84km². La grande faille d'Almannagjá est spectaculaire et on peut suivre sa crevasse jusqu'au site de l'Alþing, en longeant l'Öxará et ses jolies cascades.

La faille d'Almannagjá

L'Öxará suit son court

Enfin, nous prenons la direction de Hveragerði, dont les collines sont percées de conduits de vapeurs naturels. Les serres y sont pléthores, profitant de l'activité géothermiques. La vallée de Reykjadalur est traversée par une rivière chaude dans laquelle les gens se baignent. Mais il faut gagner son moment de détente ! 3km de montée sur des sentiers qu'il faut bien respecter sous peine de voir ses chaussures fondre dans des bassines de boues à très haute température.

Marmite chaude dans la vallée de Reykjadalur

Baignade dans la vallée de Reykjadalur
Au coucher du soleil, le spectacle de Kerið est spectaculaire, même s'il ne rend pas bien en photo. Il s'agit d'un cratère de 55 mètres de profondeur créé par une éruption il y a 6 500 ans, au sol rouge vif et au lac d'un vert bleu impressionnant.
Cratère de Kerið


Prochaine étape : La péninsule de Reykjanes

3 commentaires :

She's a Rebel a dit…

Merci pour cette balade bien agréable :)

Mypianocanta a dit…

C'est beau !

XL a dit…

ça me donne encore plus envie d'y aller