ShareThis

11 juillet 2018

Jamais [Duhamel]

L'auteur : Né en octobre 1975, Bruno Duhamel est un auteur de bande dessinée français.

L'histoire : Troumesnil, Côte d’Albâtre, Normandie. La falaise, grignotée par la mer et le vent, recule inexorablement de plus d’un mètre chaque année, emportant avec elle les habitations côtières. Le maire du village parvient pourtant, tant bien que mal, à en protéger les habitants les plus menacés. Tous sauf une, qui résiste encore et toujours à l’autorité municipale. Madeleine, 95 ans, refuse de voir le danger. Et pour cause. Madeleine est aveugle de naissance.

Mon avis : Madeleine habite une charmante maison au bord de la falaise, dans un petit village de Normandie. Elle est aveugle et elle se plait à oublier la mort de son mari pour tromper sa solitude. Elle a ses repères et plus grand-chose à espérer. Son chat Balthazar est sa seule compagnie (et le pauvre en profite bien trop). Mais voilà, la falaise s’effrite régulièrement au gré des intempéries et la maison risque à tout moment de s’effondrer. Le maire de la commune tente désespérément de faire entendre raison à la vieille dame, qui refuse catégoriquement de se laisser déloger. La mer lui a déjà volé Jules, il est hors de question de quitter sa maison remplie de ses souvenirs, de sa vie ! Elle n’ira pas dans la maison de retraite dont le maire lui vante les mérites. Et malgré les idées farfelues de l’élu pour qu’elle parte, Madeleine tient bon, contre vents et marées.

Qu’est-ce que j’ai aimé Madeleine ! Elle est de ces vieilles dames attachantes qui ont une conviction chevillée au corps et refuse qu’on leur dicte quoi faire. Elle est encore pleine de vie et d’énergie, ce qui embarrasse ou ravit ses interlocuteurs, selon les cas. Avec cet album plein d’humour, Bruno Duhamel aborde tout de même des thèmes graves : le changement climatique, l’isolement des personnes âgées, le handicap. Le personnage au caractère bien trempé de Madeleine lui évite tout pathos.

Le trait de Duhamel est assez classique : tout y est délimité d’un trait noir et avec des aplats de couleurs qui manquent parfois de charme. Mais les personnages sont très expressifs et s’adoptent immédiatement. Le décor vous donne envie de prendre le chemin de la Normandie. Et j’ai été sensible au clin d’œil à Ordralfabétix qui donne dès le début le ton de cet album. Les dialogues sont effectivement bourrés d’humour.

Jamais de Bruno Duhamel, page 9
Une petite pépite à ne pas manquer.

Jamais, de Bruno Duhamel
Éditions Bamboo / Grand angle
Janvier 2018

4 commentaires :

Alex Mot-à-Mots a dit…

Tu me donnes envie de rencontrer cette vieille dame.

tant qu'il y aura des livres a dit…

Je ne lis que très peu de BD mais celle-ci me tente...
Daphné

La chèvre grise a dit…

@ Alex Mot-à-mots : tu passeras un bon moment avec elle.

@ Tant qu'il y aura des livres : peut être l'occasion de t'y mettre un peu plus :)

Tiphanie a dit…

Oh elle a l'air vraiment chouette cette BD!