ShareThis

14 juillet 2009

Exposition : Filippo & Filippino Lippi, la Renaissance à Prato

Orphelin très jeune, Filippo Lippi a grandi aux Carmes de Florence où il a commencé à peindre. Il y exerça plusieurs charges ecclésiales et mena en même temps une vie aventureuse et dissolue.
En 1456, il fut nommé chapelain du couvent Sainte Marguerite de Prato. C'est dans ce lieu, cité toscane située à une quinzaine de kilomètres de Florence, en plein essor, que Filippo Lippi s'épanouit, et son art avec lui. Là également qu'il séduit Lucrezia, une très jeune nonne qui lui servit de modèle. Il a alors plus de cinquante ans, elle dix-sept. De leur relation naîtra un fils, Filippino, et bien sûr, le scandale. Filippo Lippi fut menacé par la justice, mais son mécène, Cosme de Médicis, le sauvera en obtenant du pape qu’ils soient tous deux relevés de leurs vœux. Ils pourront ainsi se marier et auront encore une fille.
Botticelli fut formé dans l’atelier de Filippo Lippi et il formera à son tour, mais cette fois à Florence où tout se passe alors, le fils de Lippi, Filippino (1457-1504). Les oeuvres de ce dernier sont néanmoins moins joyeuses et plus sombres.

Profitant de la fermeture du musée municipal de Prato, le musée du Luxembourg présente une cinquantaine d'oeuvres du peintre, de son fils et d'autres illustres artistes de l'époque.

L'exposition est très belle, bien documentée et agréable. On nous présente à la fois l'art pictural du Moyen-Âge avec le gothique avant l'arrivée des Lippi et ce qui se passe après, suite au mouvement qu'ils ont initié. Leurs œuvres sont bien remises dans leur contexte. L'exposition est bien commentée par les audioguides mis à disposition et qui permettent de circuler librement et de s'attarder dès qu'on le veut.

Deux petits bémols néanmoins, mais pas très importants : 1) l'exposition est plus centrée sur le Prato que sur les Lippi, qui ne sont que des faire-valoir de l'art dans cette ville ; 2) l'exposition n'est pas donnée : il faut compter un peu plus de 10€ pour l'entrée puis 4.50€ pour l'audioguide, qui n'est pas de trop, et de bonne qualité.

J'ai été étonnée du peu de monde qu'il y avait (pas de queue à faire). Mais cela peut peut-être s'expliquer par la longue durée de l'exposition, qui est déjà présente depuis le mois de mars. Et puis les beaux jours aidant ...


Informations utiles :

Du 25 mars au 2 août.

Musée du Luxembourg, 19 rue de Vaugirard, 75006 Paris. Tel : 01.45.44.12.90
Prix entrée tarif normal: 11€ (réduits : 9€ ou 6€)
Audioguide : 4.50€

Ouvert les lundis et vendredis de 10h30 à 22h, les mardis, mercredis, jeudis et samedis de 10h30 à 19h et les dimanches et jours fériés de 9h30 à 19h.

http://www.museeduluxembourg.fr/

2 commentaires :

Ys a dit…

Ah, c'est un peu loin de moi Paris... Mais cette année, les vacances riment avec Italie alors je devrais voir de belles choses sur place (même si je ne vais ni à Florence ni à Rome).

petite fleur a dit…

Oh oui, c'est beau l'Italie, même en dehors de Rome et Florence. Je ne sais pas où tu vas, mais pour ma part j'avais vu le Lac Majeur et j'avais beaucoup aimé !