ShareThis

28 juillet 2009

Life [Keiko Suenobu]

L'auteur : Keiko Suenobu est née en 1979 à Fukuoka, et est l'auteur de plusieurs manga dont la série Vitamine. Elle a notamment remporté le "kodansha award".

A ce jour, 7 tomes de Life sont parus aux éditions Kurokawa.

L'histoire : Ayumu, une élève médiocre, décide de se motiver afin de rattraper le niveau de sa meilleure amie qui rêve depuis sa tendre enfance d’intégrerle lycéeNishi, de haut niveau. Ayumu se révèle plus douée pour les études que sa meilleure amie. Pour se maintenir éveillée pendant les révisions, elle commence à se tourner vers la douleur. Malheureusement, Ayumu réussit le concours d’entrée du lycée Nishi, mais pas son amie. Elle perd alors toute raison de vivre, et s’enferme dans l’automutilation, ne parvenant à évacuer sa détresse que par l’intermédiaire de la douleur.

Mon avis : Il faut un peu de temps pour que l'histoire se mette en place et qu'on commence à comprendre le but de Keiko Suenobu : parler de ce qu'endure les "ijime", ou souffre-douleur. S'il s'agit certes d'un manga shojo (donc pour filles), puisqu'on s'attache aux sentiments d'une jeune lycéenne et de son rapport à elle-même et aux autres, il ne s'agit pas pour autant d'un manga niais, loin de là.
Le lecteur voit devant lui une souffrance intense, celle d'Ayumu. Des sujets comme le sadisme et le suicide sont également évoqués. La faiblesse de jeunes en construction, sensibles aux regards des autres, dans la société nipponne où tout se définit par rapport à l'autre, est trop souvent un sujet tabou et Keiko Suenobu, avec finesse, joue des caractéristiques du shojo : une atmosphère fleurie, un visage d’ange, de grands yeux, ... qui cohabitent avec un cutter coupant la chair, des photos déchiquetées ... Une lecture que je peux conseiller à ceux qui ont le coeur bien accroché et qui ne sont pas en plein coup de blues, mais certainement pas aux jeunes adolescents !