ShareThis

12 octobre 2009

Ramsès, le temple des millions d'années, tome 2 [Christian Jacq]

L'auteur : Christian Jacq est un écrivain français né en avril 1947, et vivant en Suisse. Je vous en ai déjà parlé ici, puisqu'il s'agit du deuxième volet de sa série Ramsès.

L'histoire : Après quinze ans d'un règne aussi sage que brave, le roi Séthi s'est éteint. Ramsès, son fils cadet, s'apprête à lui succéder. C'est un jeune homme de 23 ans, d'une maturité et d'une force exceptionnelles. Il tiendrait tête au lion le plus farouche. Le pouvoir dont il a tant rêvé, il lui faut désormais l'exercer.
La situation n'a cependant rien d'idéal : si la menace grecque s'est éloignée, avec les galères du roi Ménélas, l'ombre des Hittites plane à présent sur le royaume d'Égypte. Pire : son frère aîné, Chénar, n'a toujours pas renoncé au trône. Et, dans les couloirs du palais, la magie noire semble étendre un voile funeste sur les proches du roi. Pour consolider son règne et gagner les dieux, ses frères, à sa cause, Ramsès veut laisser un symbole pérenne. Ce sera un temple, emblématique de sa puissance, dressé dans le désert pour l'éternité...

Mon avis : Je reste mitigée sur cette saga. Christian Jacq garde ici une plume facile à lire et le sujet est toujours intéressant. On sent que Pharaon prend de l'assurance, même s'il ne souhaitait plus obtenir le pouvoir, beaucoup plus sensible désormais à la lourdeur de la charge qu'à son attrait. Il devient réellement un pharaon. De plus, c'est un réel plaisir de se laisser dorer au soleil d'Égypte, de sentir le sable sous ses pieds, de contempler les merveilles du royaume grâce à la plume de l'auteur. On sent vraiment le souffle brûlant du désert en lisant les descriptions.
Néanmoins, il y a à mon sens beaucoup de lenteurs qui ne s'expliquent pas. Par exemple, pendant les 100 premières pages il ne se passe quasiment rien d'autre que les lamentations de Ramsès qui a perdu son père et ne sait s'il sera taillé pour le dur métier de Pharaon. Les événements arrivent sans montée du suspense, ou du moins de l'angoisse. Le complot se trame pendant des pages et des pages et la solution ne prend qu'une demi-page. Pour être honnête, je reconnais que sur la fin de ce tome, tout s'accélère.

C'est loin d'être désagréable, mais j'avoue être déstabilisée par cette plume, qui oscille autant entre documentaire et fiction. C'est néanmoins un réel plaisir d'être tentée de faire ses propres recherches pour en savoir plus sur les pharaons. J'ai du mal à parler de cette saga, et je ne vous donne peut-être pas envie, mais sachez que je lirai la suite parce que le côté historique me plaît énormément.

Objectif PAL : -5

9 commentaires :

Marie a dit…

J'avais lu quelques livres de cet auteur il y a quelques années.
j'avais vite arrêté car d'une part il met une touche d'eau de rose sur ses récits qui ne m'a pas trop accrochée, et surtout il mêle tellement fiction et faits historiques qu'il devient trop difficile de faire la part des choses...

Bonne journée

Marie

celsmoon a dit…

J'avais tentée de le lire pour pas faire ma snob mais non, ça ne passe pas, c'est trop facile, pas assez comme il faut... enfin, non je refuse de le relire cet auteur !

hildebald a dit…

mmhh jai aussi ramsès ds ma PAL...et ta critique ne me rassure pas! bon au moins, si ca se lit bien, ca peut vite dégager :D

La chèvre grise a dit…

Ne soyez pas aussi timorées :-) Sincèrement, ça se lit bien et c'est agréable. C'est juste le fait qu'on ne sache jamais trop distinguer la fiction du côté historique qui est un peu dérangeant pour moi : j'aime savoir ce qui a été et ce qui n'est que pure fiction.

Lounima a dit…

Ouh là là, j'ai lu la série il y a quelques années maintenant ! J'en garde un bon souvenir mais... je suis incapable de me rappeler de tout ce qui s'y passe !! ;-)

La liseuse a dit…

Une saga que j'ai trouvé très romancée mais à l'époque de ma lecture (je devais avoir quoi ! 15, 16 ans) j'ai adoré cette plongée dans le règne étonnant de ce grand pharaon.

La chèvre grise a dit…

Oui, l'avantage, c'est que ça m'a poussé à faire des recherches pour resituer un peu Ramsès par rapport aux autres pharaon(ne)s qu'on peut connaître. Et ça, j'adore :-)

Hermione a dit…

J'ai lu toute la saga de "Ramsès" pendant mon adolescence (je devais avoir 14 ou 15 ans). Je l'avais adoré à l'époque; l'aimerais-je toujours aujourd'hui? That's is the question!;)

Dans tous les cas, tu m'as donné envie de la relire! ;)

La chèvre grise a dit…

Si ta PAL est petite, il n'y a pas à avoir de scrupules, relis :-)