ShareThis

07 décembre 2009

Le magasin des suicides [Jean Teulé]

L'auteur : Jean Teulé est un romancier français qui connaît la renommée en ce moment. Je vous ai déjà parlé de lui à l'occasion de ma lecture de Ô Verlaine, ici.

Le magasin des suicides est son 10e roman.

L'histoire : Vous avez raté votre vie ? Avec nous, vous réussirez votre mort !
Imaginez un magasin où l'on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l'humeur sombre jusqu'au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre...

Mon avis : De l'humour noir, indéniablement. Dès le début, avec ce bébé qui sourit à tous les clients du magasin, venus chercher le nécessaire pour réussir leur suicide. Les parents crient à l'infamie : ce petit va tuer le commerce ! Il redonne joie aux clients ! Tout est choisi par Jean Teulé avec un grand soin du détail : les produits proposés aux clients, le nom de la rue où se situe le magasin, la vue qu'il a sur les immeubles, les informations diffusées à la télévision et à la radio, le nom des établissements scolaires... Tout se recoupe autour de cette thématique du suicide et de la mort. Jusqu'aux prénoms donnés aux enfants.
Un roman indéniablement décalé, mais dans lequel j'ai eu un petit peu de mal à entrer. Ceci dit, une fois que j'ai accepté l'idée principale, cette lecture s'est révélée agréable et très originale. Pas d'éclats de rire pour moi, mais des sourires assez nombreux.
Et puis la fin, comme une bulle d'espoir. C'est un coup de force que réalise Jean Teulé de nous donner d'autant plus envie de vivre et d'espérer avec un sujet aussi grave que le suicide. Une fable moderne que je conseille.

Objectif PAL : -18

15 commentaires :

Leiloona a dit…

Le seul Teulé que j'ai aimé, même si l'histoire tourne un peu en boucle à un moment ...

La chèvre grise a dit…

Il me reste "Je, François Villon" dans ma PAL. Et je serai assez tentée par "Mangez le si vous voulez".
Pas faut sur le tournage en boucle, mais l'histoire est si petite que ce n'est pas trop dérangeant.

Anonyme a dit…

Moi au contraire, j'ai aimé le début et moins la fin, trop optimiste finalement, je le préfère sombre ce Teulé ! J'ai de beaucoup préféré "Je, François Villon", très sombre pour le coup...

La chèvre grise a dit…

Oui, même en ayant lu que "Ô Verlaine" pour l'instant, je pense que celui-ci est un peu à part chez Teulé.

Brize a dit…

Bien aimé aussi ce petit conte d'anticipation !

La chèvre grise a dit…

C'est vrai, c'était bien sympathique, sans être trop prétentieux.

Marie a dit…

Jean Teulé suscite des réactions tellement différentes que je ne parviens toujours pas à me résoudre à le découvrir... Plus tard ! ;-)

La chèvre grise a dit…

Celui-ci est tellement à part que si tu veux quelque chose de représentatif, a priori, ce serait plus vers "Je, François Villon" qu'il faudrait te tourner. Pour ma part, je ne l'ai pas encore lu, mais il est dans ma PAL.

Alex-Mot-a-Mots a dit…

Un livre très drôle, malgré son titre, masi pas forcément un des meilleur de l'auteur.

La chèvre grise a dit…

Je n'ai lu que celui-ci et "Ô Verlaine" mais j'ai "Je, François Villon" qui m'attend. Et j'avoue être tentée par "Mangez le si vous voulez".

George a dit…

J'ai du mal avec Teulé, je n'adhère pas vraiment à son humour... donc je passe mon tour !

Kali a dit…

J'suis bien embêtée en vous lisant, toutes... Je l'ai lu mais j'ai oublié la fin, et c'était un prêt!!

La chèvre grise a dit…

Ahah, pourtant c'est marquant :-)

ed22 a dit…

Contente de découvrir ici des avis positifs sur ce livre et surtout sur sa fin que je trouve habilement menée. Je découvre ton blog avec plaisir, il y a là des livres et des chroniques qui suscitent en moi de nouvelles envies de lecture. Merci

La chèvre grise a dit…

Bienvenue alors !