ShareThis

22 janvier 2010

84, Charing Cross Road [Helene Hanff]

L'auteur : Helene Hanff est une écrivaine américaine née en 1916 et morte en 1997. Auteur de pièces de théâtre et de séries pour la télévision, elle a longtemps couru après l'argent. C'est dans ces circonstances que sa relation a vu le jour avec la librairie Marks & Co à Londres. En la publiant, elle connait un peu de gloire.

L'histoire : Par un beau jour d'octobre 1949, Helene Hanff s'adresse depuis New York à la librairie Marks & Co., sise 84, Charing Cross Road à Londres. Passionnée, maniaque, un peu fauchée, extravagante, Miss Hanff réclame à Franck Doel les livres introuvables qui assouviront son insatiable soif de découvertes. Vingt ans plus tard, ils s'écrivent toujours et la familiarité a laissé place à l'intime, presque à l'amour.
Drôle et pleine de charme, cette correspondance est un petit joyau qui rappelle avec une délicatesse infinie toute la place que prennent, dans notre vie, les livres et les librairies.
Livre inattendu et jamais traduit, 84, Charing Cross Road fait l'objet, depuis les années 1970, d'un véritable culte des deux côtés de l'Atlantique.

Mon avis : Une lecture indubitablement agréable et tendre, où l'on sent l'amour des livres partagés, malgré les milliers de kilomètres qui les séparent, par l'auteur et ses amis libraires à Londres. Une histoire vraie, qui se lit vite et se déguste comme une douceur. Le caractère que l'auteur laisse transparaître par cette correspondance est vif et mordant.
Ceci dit, comment ne pas faire le parallèle avec ma lecture préalable du Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates ? L'histoire et le mode de narration en sont tellement similaires ! Pour rendre à César ce qui lui appartient, je précise que 84, Charing Cross Road a été écrit et publié bien avant. Mais cette lecture risque, pour moi, de rester dans l'ombre de cette première découverte du Cercle littéraire... Autant je l'ai beaucoup appréciée, autant j'ai peur qu'elle ne sombre rapidement dans l'oubli. Et ce serait dommage, car ce livre mérite d'être connu, alors je suis d'autant plus heureuse d'avoir ce blog aujourd'hui pour pouvoir y écrire mes impressions.
Une histoire adorable et à lire absolument, surtout si vous n'avez pas lu ce Cercle littéraire. Vous en serez ravis.


Objectif Nouvelle PAL : -25

13 commentaires :

Leiloona a dit…

Toujours pas lu, mais je pense tout comme toi que "Le Cercle" restera tout de même une référence. ;) (Du moins, c'est ce qui ressort sur les blogs.)

petite fleur a dit…

"Le Cercle" a été écrit bien après "84". Et lui fait clairement référence. Du coup, je trouve sa réputation par rapport à "84" un peu usurpée...

**Fleur** a dit…

Les 2 sont dans ma LAL...Je n'ai pas encore eu l'occasion de lire "Le Cercle", je vais donc essayer de suivre tes conseils et commencer par 84 :)

Brize a dit…

"84, Charing Cross Street" est un roman très connu, pas d’inquiétude à avoir, donc, pour ce qui concerne sa renommée, elle n’est plus à faire. Beaucoup de lecteurs ont d'ailleurs, lorsqu'ils ont commencé à lire "Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates", fait le rapprochement avec lui. Mais s'il y a quelques similitudes au début, la distance est à mon avis rapidement prise avec le roman d'Helen Hanff.
J'ignore si tu le sais, mais l’auteur a écrit une suite (je l'ai appris moi-même grâce aux blogs) : "La duchesse de Bloomsbury Street".

Jules a dit…

Ce sont deux contextes différents et j'ai vraiment apprécié les deux! Par contre, si tu as lu "Un homme à distance" de Katherine Pancol, tu verras qu'elle a vraiment essayé de copier (de façon médiocre!) Hanff!!

petite fleur a dit…

@ Brize : pour ma part, j'ai découvert "84" sur les blogs, bien après "Le cercle". Par contre, j'ignorais qu'il y avait une suite !

@ Jules : je n'ai jamais lu de Pancol, et tu ne me donnes pas envie :-)

Ys a dit…

Londres, les livres... j'y viendrai certainement un jour !

petite fleur a dit…

Vu le succès du livre, je ne doute pas qu'il croisera un jour ton chemin...

aBeiLLe a dit…

Il est dans ma PAL depuis longtemps!
Mais je compte bien lire "Le cercle..." avant

Marie a dit…

un livre qui me tente depuis un petit moment...
Même si mon approche du "Cercle littéraire... patates" avait été un peu mitigée : un beau style, de belles descriptions de Guernsey, de jolies références littéraires, mais le personnage de Juliet trop guimauve à mon goût.

petite fleur a dit…

Pour ça, n'ai aucune crainte, Helene est loin d'être guimauve :-)

Alex-Mot-a-Mots a dit…

Un livre intéressant, mais pas aussi bon que "le cercle des amateurs" toutefois. Même si c'est une vrai correspondance.

petite fleur a dit…

Je ne sais pas : les deux jouent clairement sur le même registre, c'est pour ça que je ne peux pas m'empêcher de penser que les auteurs du "cercle littéraire" ont forcément lu celui-ci. Mais l'idée derrière est un peu différente et surtout les personnages féminins. J'aime bien les deux au final.