ShareThis

30 janvier 2010

Séraphine, de Martin Provost

Film franco-belge de Martin Provost, sorti le 1er octobre 2008, avec Yolande Moreau.

L'histoire : En 1912, le collectionneur allemand Wilhelm Uhde, premier acheteur de Picasso et découvreur du douanier Rousseau, loue un appartement à Senlis pour écrire et se reposer de sa vie parisienne. Il prend à son service une femme de ménage, Séraphine, 48 ans. Quelque temps plus tard, il remarque chez des notables locaux une petite toile peinte sur bois. Sa stupéfaction est grande d'apprendre que l'auteur n'est autre que Séraphine. S'instaure alors une relation poignante et inattendue entre le marchand d'art d'avant-garde et la femme de ménage visionnaire.

Mon avis : Voici un film que j'avais entraperçu au moment de sa sortie. J'ai eu ce mois-ci l'occasion de le voir sur Canal+. La première chose à noter, c'est que Yolande Moreau est époustouflante en Séraphine illuminée et inspirée, toute en douceur et en touches délicates.
Un film simple et touchant qui m'a permis de découvrir une artiste que je ne connaissais absolument pas. Une part belle est faite au temps qui s'écoule, à la fluidité des enchaînements. Un film tout en douceur et en simplicité, à l'image de l'héroïne.
Néanmoins il est assez académique, ce qui le met pour moi à la hauteur d'un très bon téléfilm comme on peut en voir certaines fois sur France Télévision ou sur Arte. Et puis, je trouve dommage qu'une plus grande partie du film n'ait pas été accordée à sa technique de peinture et sur les œuvres qu'elle a réalisées.


10 commentaires :

Le Journal de Chrys a dit…

J'avais ADORE ce film quand il est sorti!!!! Oui Yolande Moreau y joue magnifiquement!

Ys a dit…

Je n'ai jamais été bien tentée par ce film, il parait effectivement que Yolande Moreau est très bien.

petite fleur a dit…

Yolande Moreau est effectivement très bonne dedans, le personnage semble fait pour elle. Quant au film, je ne suis pas allée le voir au cinéma et je ne le regrette pas : la télévision lui va parfaitement bien. Ça n'en demeure pas moins un film très intéressant sur une artiste que je ne connaissais pas du tout.

Brize a dit…

Je n'avais pas eu envie d'aller le voir au cinéma. Là, je l'ai enregistré mais pas encore regardé.

petite fleur a dit…

Un bon moment de détente en perspective pour toi alors.

Alex-Mot-a-Mots a dit…

Il va falloir que je le regarde un jour, car il n'a que de bons commentaires.

**Fleur** a dit…

L'un de mes gros coups de coeur cinématographiques de 2009 ! Vraiment superbe film

Nane a dit…

Très beau film, effectivement, malgré quelques "couacs" comme les micros de prise de son qui entrent dans le champ à deux ou trois reprise ;-) Enfin, ça ajoute un côté artisanal à l'oeuvre. Mon seul regret : d'avoir raté l'exposition sur Séraphine qui a eu lieu à Paris dans la foulée de la sortie du film. Quelqu'un a pu y aller?

petite fleur a dit…

J'ai pas fait attention aux micros tiens :-) Et pour ma part, je n'ai même pas vu qu'il y avait une expo Séraphine. Honte sur moi...

aBeiLLe a dit…

Avec tous les billets positifs que je vois sur ce film j'ai bien envie de le voir!