ShareThis

29 juin 2010

La tête en friche, de Jean Becker

Film français de Jean Becker, sorti le 2 juin 2010, avec Gérard Depardieu, Gisèle Casadesus et Maurane.

L'histoire : Germain, 45 ans, quasi analphabète, vit sa petite vie tranquille entre ses potes de bistrot, sa copine Annette, le parc où il va compter les pigeons et le jardin potager qu'il a planté derrière sa caravane, elle-même installée au fond du jardin de sa mère, avec laquelle les rapports sont très conflictuels. Il n'a pas connu son père, sa mère s'est retrouvée enceinte de lui sans l'avoir voulu, et le lui a bien fait sentir depuis qu'il est petit, à l'école primaire son instituteur l'a vite pris en grippe, il n'a jamais été cultivé, il est resté " en friche ".
Un jour, au parc, il fait la connaissance de Margueritte, une très vieille dame, ancienne chercheuse en agronomie, qui a voyagé dans le monde entier et qui a passé sa vie à lire.
Elle vit seule, à présent, en maison de retraite. Et elle aussi, elle compte les pigeons.
Entre Germain et Margueritte va naître une vraie tendresse, une histoire d'amour " petit-filial ", et un véritable échange...

Mon avis : Je vous parlais ici de mon gros coup de cœur pour ce livre. Alors, et même si je ne suis pas une fan de notre Gégé national, je me devais de voir ce film. Au final, l'interprétation de Gérard Depardieu est plutôt bonne, et Giselle Casadesus est excellente. Le film est tout en douceur, en jolies images d'une ville de province. J'avais peur du jeu des acteurs, mais au final ce n'est pas le point qui m'a déçue (j'ai juste été un peu désappointée par la différence d'âge entre Annette et Germain).
En effet, je recommande tout de même la lecture du livre de Marie-Sabine Roger plutôt que de voir le film, pour une raison bien particulière : l'amour des mots et de la lecture est moins bien rendu en images qu'en mots. Germain passe moins de temps à décortiquer les mots, leurs sens et leur façon de se lier les uns aux autres. Le spectateur est moins emporté que le lecteur dans ce tourbillon de réflexion de Germain sur son appréciation de la lecture, et le changement que représente sa rencontre avec Margueritte. Difficile de mettre cela en images, c'est sur. Après, la réalisation ne sauve pas ce film non plus, alors... autant passer son chemin.


13 commentaires :

Reka a dit…

Passer mon chemin j'y comptais bien...
Je sens que si je visionne ce film, je vais passer 1h30 à pester devant l'écran...

**Fleur** a dit…

J'ai quand même bien aimé le film même si ça ne vaut pas le coup de coeur du livre et même si Depardieu ne m'a absolument convaincue.

zorane a dit…

Le livre me tente beaucoup mais le film pas vraiment

petite fleur a dit…

@ Reka et Zorane : alors ne faites pas l'impasse sur le roman, ce serait dommage !

@ Fleur : Pour moi, il ne laissera vraiment pas un grand souvenir.

gruikman a dit…

Le livre est très sympa et c'est vrai que le côté "je découvre les mots" était rigolo... Mais le film pouvait difficilement rendre ça... Allez, disons que c'est un bon téléfilm et puis gisèle casadesus me rappelle ma grand mère et 94ans à côté de l'ogre depardieu, c'est une perf non? Becker est aussi le réalisateur franchouillard (réac diront certains) par excellence et ce film ressemble à du Becker... Un film pleins de gentillesse sur les gens simples, ça ne fait pas de mal non ? Perso, ça me change des problèmes des banlieues ou de la jetset dont le cinoche français et les infos sont bien trop friants!!!

petite fleur a dit…

Je ne dis pas qu'il est mauvais, juste qu'il ne me laissera sous peu aucun souvenir...

Brize a dit…

Moi aussi, la différence d'âge Annette/Germain m'a surprise.
Quant au film, je ne regrette pas de l'avoir vu car j'étais trop curieuse de savoir ce que ça allait donner, mais j'aurais largement pu attendre sa diffusion sur le petit écran : oui, je te rejoins entièrement, il est loin d'être aussi réussi que le roman.

Theoma a dit…

Je me suis laissée emportée malgré les défauts que tu cites.

Soie a dit…

Je l'ai vu mais je n'ai pas encore lu le livre.
J'ai bien aimé, c'est plein de fraicheur, et je suis assez admirative devant la vitalité de Gisèle Casadesus.
j'ai bien aimé la complexité des rapports à la lecture que le film met en avant, mais j'ai trouvé la réalisation un peu "gentillette" par certains côtés. Néanmoins je trouve qu'il mérite le détour.

Marie a dit…

J'avais découvert ce livre grâce à toi, et ce roman a été un coup de coeur pour moi aussi !
Je n'ai pas encore eu le temps d'aller voir le film mais visiblement, il ne rend pas la richesse du livre. En plus, je ne suis pas une fan de Depardieu...

lasardine (la ronde des post-it) a dit…

je ne connaissais pas du tout le bouquin, et j'ai eu envie de voir le film après avoir vu la BA que j'ai trouvé charmante... j'avais quelques appréhensions à cause de Depardieu que j'aime bien, mais que (comme beaucoup je crois ^^) j'ai du mal à détacher de lui même... et en fait, j'ai été conquise par le film! vraiment!!
maintenant, reste à voir si je lirais le roman... dans quelques mois peut être :)

dasola a dit…

Bonsoir, j'ai vu et apprécié le film. Je compte bien lire le roman qui à te lire est supérieur (comme souvent). Bonne soirée.

petite fleur a dit…

@ lasardine et dasola : le livre est vraiment bien au dessus du film, alors n'hésitez pas !