ShareThis

17 juin 2010

Prince of Persia, de Mike Newell

Film américain de Mike Newell, sorti le 26 mai 2010, avec Jake Gyllenhaal, Gemma Arterton et Ben Kingsley.

L'histoire : Un prince rebelle est contraint d'unir ses forces avec une mystérieuse princesse pour affronter ensemble les forces du mal et protéger une dague antique capable de libérer les Sables du temps, un don de dieu qui peut inverser le cours du temps et permettre à son possesseur de régner en maître absolu sur le monde.

Mon avis : Première chose à avouer : je ne connais absolument pas le jeu vidéo. Et pour être franche, si je m'attendais à quelque chose de pas terrible, j'ai plutôt été agréablement surprise ! Alors oui, ce n'est pas du grand cinéma, et le scénario est cousu de fil blanc. Mais si on le prend plutôt comme un conte oriental, ça passe vraiment bien. D'autant que quelques pointes d'humour viennent s'ajouter par-ci par-là pour alléger le côté attendu.
J'ai surtout beaucoup apprécié le côté visuel du film, notamment le travail des images toutes en tons ocres, beiges et autres dégradés de couleurs du désert. Les plans des villes sont très bien faits, même si plus très originaux.
La réalisation, là aussi pas forcément originale, ne laisse néanmoins pas respirer le spectateur. En ce sens, on sent le jeu vidéo car on ne peut pas se reposer, il y a toujours quelque chose qui se passe.
Et puis je découvre Jake Gyllenhaal, qui n'est pas laid à regarder !

Au final donc, un blockbuster efficace qui nous fait passer un bon moment récréatif.

2 commentaires :

gruikman a dit…

Il manque quand même le petit côté poétique des contes des mille et une nuits... et puis j'en ai marre de ces montages de film à la machette où il faut aller vite vite vite en hachant tout sinon ça ne va pas! Mais bon ça fera un bon divertissement à regarder à noel quand on sera affalé devant la télé pour digérer le trop plein de foie gras :D

petite fleur a dit…

C'est un divertissement, sans prétention. Et puis on ne peut pas faire original à chaque fois. Déjà, c'est bien fait et ça ne se prend pas au sérieux, ce qui est pas mal.