ShareThis

11 juillet 2010

L'illusionniste, de Sylvain Chomet

Film d'animation français de Sylvain Chomet, sorti le 16 juin 2010
L'histoire : À la fin des années 50, une révolution agite l’univers du music-hall : le succès phénoménal du rock, dont les jeunes vedettes attirent les foules, tandis que les numéros traditionnels – acrobates, jongleurs, ventriloques – sont jugés démodés. Notre héros, l’illusionniste, ne peut que constater qu’il appartient désormais à une catégorie d’artistes en voie de disparition. Les propositions de contrats se faisant de plus en plus rares, il est contraint de quitter les grandes salles parisiennes et part avec ses colombes et son lapin tenter sa chance à Londres. Mais la situation est la même au Royaume-Uni : il se résigne alors à se produire dans des petits théâtres, des garden-parties, des cafés, puis dans le pub d’un village de la côte ouest de l’Écosse, où il rencontre Alice, une jeune fille innocente qui va changer sa vie à jamais.

Mon avis : Je n'avais pas accroché plus que ça Les triplettes de Belleville, mais la bande annonce de celui-ci m'avait plu, alors j'ai accompagné des amis. J'avoue avoir eu peur au début : les visages des personnages ne sont pas beaux, ni touchants ; je ne suis pas une adepte de Tati dont est issu le scénario (je me demande même si j'ai vu un seul de ses films !), et le film est quasi muet. Au début, j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire. Pourtant, celle-ci est toute en douceur, en petites touches, en poésie. Tendresse et nostalgie se mêlent, puis la mayonnaise prend, comme on pourrait dire. Au bout d'un certain temps, on se retrouve happé, porté, pris dans l'histoire et on se laisse dériver par ce film tout en finesse. Et puis le dessin, à défaut d'être beau, porte des couleurs magnifiques et est lui aussi tout en tendresse. Une belle adéquation entre les deux, donc.

On sourit aussi beaucoup devant cet homme mûr qui se laisse prendre à aimer cette enfant et à faire briller ses yeux, et ceux du spectateur par la même occasion.

Une production tellement différente de ce qu'on trouve actuellement que, rien que pour ça, pour cette bouffée d'oxygène, je le recommande.

6 commentaires :

Ori a dit…

J'ai beaucoup aimé aussi, c'est si émouvant je trouve!

Choupynette a dit…

j'avais pour ma part été emballée par Les triplettes. J'hésite pour celui-ci car beaucoup d'avis sont mitigés. Je pense que j'attendrai sa sortie dvd.

Lilibook a dit…

Très envie de le voir.

Soie a dit…

J'ai vu la bande annonce en allant voir La tête en friche.
J'aime bien le côté un peu rétro du graphisme et je trouve que cela change un peu de ce qu'on voit d'habitude.

petite fleur a dit…

@ Ori : oui, très émouvant, tout en douceur.

@ Choupynette : moi, c'est le contraire, je n'avais pas trop apprécié les triplettes : le dessin, ça allait, mais le sujet et la musique non :-)

@ Lilibook : je te le conseille fortement !

@ Soie : tout à fait, différent, et ça fait du bien justement !

flou a dit…

ohlala il faut absolument que tu voies les films de tati! "mon oncle" par exemple! moi j'adore!