ShareThis

09 janvier 2011

Le nom des gens, de Michel Leclerc

Film français de Michel Leclerc, sorti le 24 novembre 2010, avec Jacques Gamblin, Sara Forestier et Zinedine Soualem.

L'histoire : Bahia Benmahmoud, jeune femme extravertie, se fait une haute idée de l'engagement politique puisqu'elle n'hésite pas à coucher avec ses ennemis pour les convertir à sa cause - ce qui peut faire beaucoup de monde vu qu'en gros, tous les gens de droite sont concernés. En règle générale, elle obtient de bons résultats. Jusqu'au jour où elle rencontre Arthur Martin, comme celui des cuisines, quadragénaire discret, adepte du risque zéro. Elle se dit qu'avec un nom pareil, il est forcément un peu facho. Mais les noms sont fourbes et les apparences trompeuses...

Mon avis : Une comédie française que j'ai repéré au journal de 20h, sinon je serais passée complètement à côté. Ça aurait été dommage, car j'ai passé 1h30 plutôt agréable, avec cette romance sans prétention. Quand je dis "romance", je ne parle pas de bleuette. Ici, au travers de l'histoire d'amour entre Bahia et Arthur, c'est le sujet des relations personnelles de chacun avec ses origines et son identité française qui est traité. Des accents graves donc, mais avec beaucoup d'humour et d'impertinence. Les acteurs sont plutôt bons, et on voit apparaître un Lionel Jospin qui se moque de lui-même (il vient rendre visite à un jospiniste, il y en a si peu...).
L'idée de départ est originale, avec quelques clins d'œil à Amélie Poulain (notamment dans la façon de traiter les flashbacks avec des couleurs jaunies pour représenter l'histoire des parents) le rythme ne faiblit pas, mais ça tourne un peu en rond tout de même. Ce qui fait au final une comédie bien sympathique, dans laquelle j'ai bien rigolé, mais que je ne suis pas sûre de retenir très longtemps. Ça manque d'une accroche fondamentale pour être mémorable à mon sens. La phrase finale "on s'en fout des origines" n'est pas suffisante.

2 commentaires :

Clara a dit…

J'ai été le voir hier.... j'ai rigolé, et j'ai trouvé que c'est une comédie qui prouve que l'on peut rire sur des sujets graves.

Petite Fleur a dit…

Tout à fait. Les sujets sont graves et d'actualité, et pourtant, on rit beaucoup.