ShareThis

14 avril 2011

Un meurtre est-il facile ?

Pour continuer le challenge de George sur Agatha Christie, j'ai profité d'une petite séance de repassage pour tomber l'autre dimanche après-midi sur une rediffusion du téléfilm Un meurtre est-il facile ? réalisé par Claude Whatam, avec Bill Bixby et Lesley-Anne Down.

L'histoire : Luke Williams, un Américain, expert en informatique, passe ses premières vacances en Europe. Voyageant en train dans la campagne britannique, il fait la connaissance de miss Lavinia Fullerton, une charmante vieille dame. Celle-ci se rend à Scotland Yard pour signaler qu'un maniaque a commis plusieurs meurtres dans son village. Arrivée à Londres, miss Fullerton est renversée par une voiture sous les yeux de Williams. Celui-ci décide aussitôt de retrouver les criminels. Mais son parcours est jonché de cadavres. A chaque fois, le meurtre est habilement maquillé en accident, et seul Williams connaît la vérité...

Mon avis : Un téléfilm tiré d'un roman de notre chère Agatha Christie où ne figure aucun enquêteur connu : pas d'Hercule Poirot, pas de Miss Marple donc. Le personnage de Luke, bien que sympathique, est un peu trop curieux. J'imagine qu'une personne étrangère qui débarque dans un village et pose des tas de questions, ça n'inspire pas la confiance et que les villageois ne devraient pas se confier à lui spontanément. Pourtant, Luke ouvre toutes les portes, farfouille partout, et se fait une idée sur chacun. On se doute que, malgré sa science, il se trompe du tout au tout. Seuls Poirot et Miss Marple savent rapidement qui est le coupable, mais en général ils ne partagent rien avec le lecteur sur leurs impressions. Ici, c'est l'inverse : tous les personnages éveillent tour à tour les soupçons de notre enquêteur en herbe. Or, comme dès le début Miss Lavinia Fullerton nous avertissait que le meurtre était facile si on n'était pas soupçonné, le téléspectateur se doute que cela n'est pas si évident.
Je dois avouer que, la première chose qui m'a choquée, c'est le côté daté du téléfilm. En effet, il date de 1982 et cela se ressent. Les effets pour faire monter le suspense ne fonctionnent plus trop sur le téléspectateur moderne (par exemple, un personnage qu'on ne voit pas qui monte un escalier pour arriver dans une pièce et surprendre le gentil fouineur). Le vouvoiement des personnages également, alors qu'ils ont passé la nuit ensemble... Bien que le scénario général soit toujours aussi efficace, c'est plus la mise en scène qui laisse aujourd'hui à désirer et je me dis qu'une remise en images des enquêtes de la reine du crime au goût du jour ne serait peut être pas inutile... (comme Mon petit doigt m'a dit par exemple). Je prends plus de plaisir à la lecture des livres qu'au visionnage des téléfilms.

3 commentaires :

Neph a dit…

N'empêche, c'est tellement drôle de voir les épaulettes des robes des femmes, leur brushing Dallas... celui des hommes aussi ! Mais c'est vrai que sinon, ça manque un peu d'intérêt !

Loesha a dit…

Ah, toi tu as le droits de regarder des AC ^^ (enfin je dis ça, je me suis endormie devant "Mort sur le Nil")! L'affiche est assez kitsch quand même, ça laisse présager le meilleurs pour le film ;)

Petite Fleur a dit…

@ Neph : drôle oui, mais ça casse un peu le suspense.

@ Loesha : bah oui, moi j'ai le droit :-) Il faudrait que je tente les adaptations françaises de France 2 avec les petits meurtres d'agatha christie.