ShareThis

15 août 2011

Axiomatique [Greg Egan]

L'auteur : Greg Egan est un auteur australien de science-fiction, diplômé de mathématiques, né en août 1961.

Axiomatique est un recueil de 18 nouvelles.

L'histoire : Est-il possible de reproduire dans la réalité des tableaux fantastiques célèbres en créant des chimères ? Une drogue permet-elle de rejoindre et de joindre tous les possibles ? Le temps qu'on lui reconstruise un corps, un homme peut-il confier au ventre de se femme le soin d'accueillir son cerveau ?

Mon avis : Greg Egan est un auteur de SF que je ne connaissais que de réputation et c'est le site du Cafard cosmique qui m'a donné envie de lire ce recueil. Egan fait partie de ces grands auteurs de SF qui se posent des questions entre sciences et philosophie. Il se place en observateur et décrit de manière froide un futur de l'humanité, partant des questions ou des conséquences de nos actes actuels. Il ne juge jamais, il nous éveille et nous laisse construire notre avis. On pense tout de suite à Huxley, Orwell, Silverberg ou Vernor Vinge car Egan parle de nos sciences d'aujourd'hui : génétique, informatique, chirurgie, représentation multi-dimensionnelle de notre univers etc...
La concision imposée par le mode d'écriture des nouvelles permet une densité dans le traitement des concepts que j'aime beaucoup : on lit la nouvelle, on reçoit un concentré d'idées et la conclusion est généralement abrupte ou ouverte. Elle donne donc à réfléchir. L'ensemble des nouvelles présentées ici suivent ce principe et ont en plus une certaine unité en se prolongeant les unes les autres.
J'ai beaucoup aimé le fait que Egan ne se perde jamais dans un charabia pseudo-technico-scientifique comme certains auteurs, qui se cachent derrière ces artifices. Par contre, les nouvelles sont écrites de manière clinique voire glaçante dans l'ensemble. On fait face à des problématiques qui peuvent mettre mal à l'aise : une femme qui héberge le cerveau de son mari dans son utérus pendant qu'on reconstruit son corps, un homme enceinte d'un embryon d'un bébé génétiquement conçu pour mourir à l'âge de 4 ans et ne jouir ainsi que des avantages d'avoir un bébé etc... Je conseille donc de ne pas tout lire dans la foulée car vous ne verrez  sûrement pas notre futur comme radieux avec des gens heureux :).
En bref, de la très grande SF, un peu effrayante mais tellement intelligente. Si vous aimez le genre, c'est du même niveau que Les Monades Urbaines de Silverberg à mon avis et en plus c'est très bien écrit. Vous allez également rencontrer un concept que je vous laisse découvrir car je le trouve carrément génial et posant des questions très très complexes et intéressantes : le "cristal" ! Quand vous aurez lu ces nouvelles, vous vous demanderez si vous êtes bien vous-même !

4 commentaires :

Cachou a dit…

J'ai beaucoup aimé aussi, ainsi que le troisième tome des nouvelles de cet auteur. Je n'ai pas encore lu le deuxième, mais ça ne saurait tarder.
Certains des univers qu'il crée sont glaçants, effrayants, mais en même temps interpelants et parfois même plausibles...

Gruikman a dit…

En fait, je trouve qu'il faut lire une nouvelle et réfléchir dessus. Puis en lire une autre plus tard. Elles sont très denses et poussent la réflexion toujours plus loin. Mais c'est assez glaçant et ça ne donne pas forcément foi en l'humanité :)

Brize a dit…

Une lecture marquante pour moi aussi !

Petite Fleur a dit…

@ Brize : c'est d'ailleurs en lisant ton billet que je me suis dit que ça plairait à Gruikman :-)