ShareThis

13 août 2011

Le Diable [Léon Tolstoï]

L’auteur : Léon Tolstoï est un écrivain majeur de la littérature russe, né en septembre 1828 et mort en novembre 1910.
Le Diable est une nouvelle écrite en 1889 mais achevée en 1909 et publiée à titre posthume.

L’histoire : Irténiev, propriétaire terrien, est un homme sérieux, qui gère son domaine avec efficacité et rigueur. Marié à la douce et fragile Lise, romantique amoureuse qui l’idéalise, Irténiev fait de son mieux pour être à la hauteur. C’est sans compter sur Stépanida, une belle paysanne impudique, au regard de braise, au corps vigoureux et à la peau laiteuse, qui met tous ses sens en émoi...

Mon avis : Cette nouvelle était pour moi un moyen de tester l’écriture de Tolstoï avant de me lancer éventuellement dans une de ses grandes œuvres romanesques. Tolstoï a un style assez classique, mais simple et limpide que j’ai apprécié. Une plume simple, sans fioriture et sans longueur, pour décrire à merveille la complexité du sentiment qui ronge Eugène sans répit, ne le laissant en repos quelques temps que pour revenir plus fort et plus pressant. Pourtant, cette Stépanida n’a a priori rien de bien particulier pour justifier cette obsession. Elle est certes rieuse et solide mais il ne la décrit pas dès le premier abord comme une beauté renversante. Le désir va pourtant embraser les sens du jeune homme. La culpabilité va hanter et poursuivre Eugène jusqu’à la fin. Pourtant, celui-ci ne choisira pas la solution de facilité, contrairement à ce qu’on peut souvent voir : il ne décide pas de succomber à son désir au détriment de sa morale. Il se bat, envisage toutes les possibilités avant de choisir une solution extrême, la seule qui lui permette de rester entier. En cela, ce personnage m’a été particulièrement sympathique.
Maintenant, ne me reste plus qu’à choisir pour poursuivre ma découverte : Guerre et paix ou Anna Karénine ?

4 commentaires :

keisha a dit…

J'avais lu le court Maitre et serviteur, vérifié que c'était lisible.
Alors pour répondre à ta dernière question, je dirais : les deux!

Petite Fleur a dit…

D'accord, mais lequel en premier ?

keisha a dit…

J'ai commencé par Anna Karanine (plus court...) mais les deux sont à lire. Comment choisir, impossible!

Caro (1001Livraisons) a dit…

Dans l'ordre chronologique : "Guerre et Paix", puis "Anna Karénine" (si tu ne crains pas l'overdose). Mais s'il ne faut en choisir qu'un : "Anna Karénine", sans hésiter ! Pourquoi pas le recueil de nouvelles qui est repris sous le titre "Le maître et le serviteur" (chez GF) ? Tout est excellent là-dedans !