ShareThis

21 août 2011

Tokyo [Mo Hayder]

L'auteur : Mo Hayder est une romancière anglaise, née en 1962 à Londres. Elle quitte très jeune ses parents, enchaîne les petits boulots et une vie mouvementée avant, sur un coup de tête, de partir pour le Japon. Là encore, beaucoup de petits boulots mais une existence plus austère. Elle va alors en 1990 aux États-Unis s'essayer au cinéma, avant de revenir en Angleterre, où elle vit et se consacre désormais à l'écriture.
Tokyo a reçu le prix SNCF du polar européen en 2005 et le grand prix des lectrices de Elle en 2006.

L'histoire : Quand Grey débarque à Tokyo sans attaches, argent ni bagages, elle a beaucoup à prouver et encore plus à cacher. Sa rencontre avec Jason, pour lequel elle éprouve une fascination immédiate, est déterminante : il lui trouve un toit, une maison délabrée vouée à la démolition, et un emploi dans un club à hôtesses très privé. Ses clients ? Des yakuzas et un étrange infirme accompagné d'une nurse à la silhouette monstrueuse...
Mœurs inavouables, violence, écrasant secret... Ce nouvel univers est pourtant familier à Grey. Le but de son voyage ? Retrouver un mystérieux film à l'existence contestée d’antan de l'invasion de la Chine par les Japonais. Un seul homme pourrait l'aider. Un survivant du massacre qui refuse de répondre à ses questions...

Mon avis : Une quatrième de couverture alléchante, n'est ce pas ? Et puis la promesse d'un roman qui, comme je les aime, permet également de découvrir une période de l'Histoire que je ne connais pas.
Alors certes, on découvre plein de choses sur Nankin, l'invasion de l'armée Japonaise en Chine, et on sent le gros travail de documentation de l'auteur là-dessus. Beaucoup de violence également dans ces rapports humains haineux qui sont décrits. Mais c'est là le seul intérêt du livre. Je n'ai pas du tout accroché à l'histoire personnelle de Grey, personnage incompréhensible pour moi et qui l'est resté. Un trop peu d'informations peu claires sur elle au début du roman empêchent le lecteur de s'attacher et de compatir à ses péripéties par la suite. Et si les détails de sa vie arrivent progressivement, il est néanmoins trop tard pour que le lecteur se sente impliqué.
Des longueurs également au niveau des descriptions sur Grey, ce qu'elle fait, qui n'ont qu'un lointain rapport avec le pourquoi de son voyage à Tokyo...

Bref, un avis très mitigé, qui ne me donne pas envie de réessayer cet auteur, même si le côté historique m'a beaucoup plu.

9 commentaires :

Mango a dit…

Je dois lire ce livre pour une lecture commune du mois prochain. Je n'ai pas voulu lire ton résumé mais j'ai lu ton appréciation. Je reste malgré tout optimiste et j'espère que j'aimerai un peu plus.Je verrai bien.

Manu a dit…

Tout pareil que Mango. Cela dit, cette romancière a ses adeptes et ses détracteurs. On verra dans quelle catégorie je me classerai.

Gruikman a dit…

J'ai lu un de ses romans dont j'ai oublié le titre qui se passe en Ecosse autour d'une île où il se passe des choses bizarres. Ce livre m'a surtout marqué par un certain côté malsain, voyeur mais un peu trop facile pour être marquant. Mais, c'était peut-être son but dans ce livre d'ailleurs. Si c'est le cas, c'est réussi mais ça ne m'a donné envie d'en lire plus d'elle...

Noukette a dit…

Oh... zut ! C'est le seul livre de cette auteure que j'ai dans ma PAL ! Bon, wait & see !

Petite Fleur a dit…

@ Mango : Eh bien, je lirai ton avis avec intérêt. Je sais que beaucoup apprécie Mo Hayder et ce titre en particulier.

@ Manu : Plus d'adeptes que de détracteurs d'ailleurs il me semble. Je lirai aussi ton avis avec intérêt.

@ Gruikman : Je suis un peu refroidie, je n'ai pas trop envie de courir après une romancière qui ne m'a pas plu plus que ça. Si un jour je n'ai rien d'autre à lire, pourquoi pas cependant. Comme je le dis, la partie historique était très intéressante.

@ Noukette : Il te plaira peut être :-)

Alex Mot-à-Mots a dit…

Un roman qui m'aurait plu par son côté historique, également. Mais si on ne s'attache pas aux personnages, je ne crois pas qu'il me plairait.

Petite Fleur a dit…

@ Alex : beaucoup d'avis divergent du mien.

katell a dit…

et bien moi je ne partage pas du tout ton point de vue! Tokyo est un de mes polars préférés!! comment j'ai pu vibrer à la fin ds cette maison...(je ne me rappelle plus trop des détails car lu depuis un moment). Je l'ai fait lire au zhom (qui lit peu et est très difficile) qui l'a dévoré aussi ;-)))
J'ai aimé le parallèle entre l'Histoire du Japon et l'"aventure japonaise" (hum hum je ne sais comment décrire ce qui se passe ;-)) de cette étudiante.
Sinon en plus "classique" de cette auteur je te conseille "Proies" (cf mon post sur mon blog).

Petite Fleur a dit…

@ katell : beaucoup partagent ton point de vue à toi :-) J'ai par contre effectivement beaucoup aimé la partie sur Nankin, événement que je ne connaissais pas du tout. Mais c'est la seule chose que j'en retire.