ShareThis

08 septembre 2011

This must be the place, de Paolo Sorrentino

Film franco, italo-irlandais de Paolo Sorrentino, sorti le 24 août 2011, avec Sean Penn, Judd Hirsch et Kerry Condon

L’histoire : Cheyenne est une ancienne star du rock. A 50 ans, il a conservé un look gothique, et vit de ses rentes à Dublin. La mort de son père, avec lequel il avait coupé les ponts, le ramène à New York. Il décide de poursuivre, à travers l'Amérique, la vengeance qui hantait son père.

Mon avis : Le premier mot qui me soit venu à l’esprit en sortant de la salle de cinéma était « bizarre » !
Parce que j’ai passé un bon moment, même si ce film manque peut être d’un réel scénario. Non dénué de tendresse et d’humour, Paolo Sorrentino prend son temps, se centre sur Cheyenne et nous plonge dans son ennui et son mal être qui dure depuis plus de 30 ans. La mort de son père le pousse à sortir de la routine. Pour ne pas y retourner, il continue les recherches de son père pour retrouver le nazi qui l’a humilié à Auschwitz, en partant de la femme de celui-ci, puis de sa fille. Malgré le sujet grave, une douceur émane de cette histoire et de ce personnage de rock star, clairement inspiré de Robert Smith dans son look, perdu au stade de l’enfance. Cela transparait dans ses rapports aux autres, à sa femme, à sa façon de parler… A aucun moment il n’est agressif envers le bourreau de son père ou les proches de celui-ci. Il créé des moments de complicité pour obtenir les informations dont il a besoin.
A côté, on trouve pêle-mêle : une très jolie photographie, notamment avec des images de coins perdus aux Etats-Unis ; une grande présence de la musique, parfois assourdissante ; un jeu d’acteur de Sean Penn absolument époustouflant, même si certains pourraient lui reprocher d’en faire un peu trop, je le trouve très émouvant ; une fin qui gâche un peu le voyage fait en compagnie de Cheyenne, notre compagnon de route disparaissant pour faire place à un adulte qui assume ses déchirures.

Au final, je suis étonnée. J'ai vu une sorte d'OVNI qui me laisse un souvenir doux et tendre essentiellement.

7 commentaires :

Cachou a dit…

Je me demande si quelqu'un a aimé la fin tiens...

Doux et tendre, c'est tout à fait ça. Et ça fait du bien ^_^.

Alicia a dit…

J'ai littéralement adoré ce film !
La fin ne m'a pas déplu :)

Alex Mot-à-Mots a dit…

Quelle affiche !

cecile_bouteca@yahoo.es a dit…

Je ne suis pas fan de Sean Penn mais j'avais envie de le voir en raison de l'afiche rock et loufoque... je n'ai pas eu le temps avant de partir en vacances mais j'essaierai s'il est toujours là à mon retour !

Pierre de jade a dit…

Je l'ai pas encore vue, mais rien que l'affiche me fait envie!
J’avais un peu peur que la performance d'acteur de sean penn, ne soit pas bonne avec lui ça change d'un film a l'autre ^^

dasola a dit…

Bonjour, je confirme que ce film est un OVNI à tous points de vue: l'histoire, le ton, le couple Penn/Mc Dormand, l'ensemble. Moi qui ne suis pas trop fan de Sean Penn, il m'a agréablement surprise (billet à paraître). Bonne soirée.

Petite Fleur a dit…

@ Pierre de jade : c'est l'affiche plus que le synopsis qui m'a intriguée et captivée moi aussi ! Et Sean Penn est vraiment bon. C'est un excellent acteur.

@ dasola :je lirai ton billet avec intérêt. Un vrai ovni oui.