ShareThis

22 novembre 2011

La couleur des sentiments, de Tate Taylor

Film américano, indiano-émirati de Tate Taylor, sorti le 26 octobre 2011, avec Emma Stone, Jessica Chastain et Viola Davis.

L'histoire : Dans la petite ville de Jackson, Mississippi, durant les années 60, trois femmes que tout devait opposer vont nouer une incroyable amitié. Elles sont liées par un projet secret qui les met toutes en danger, l’écriture d’un livre qui remet en cause les conventions sociales les plus sensibles de leur époque. De cette alliance improbable va naître une solidarité extraordinaire. À travers leur engagement, chacune va trouver le courage de bouleverser l’ordre établi, et d’affronter tous les habitants de la ville qui refusent le vent du changement...

Mon avis : Annonçons tout de suite la couleur, j’ai été déçue. Moi qui avais adoré le roman, je n’ai pas retrouvé les qualités de celui-ci. Beaucoup de bons sentiments, trop peut être, voire mal filmés ? Car ici la relation vire vite au pathos. Les personnages perdent beaucoup de leur complexité, simplifiés pour tenir sur la durée d’un film alors que le livre brosse des portraits qui s’étoffent au fur et à mesure des pages. Cela manque des nuances qui faisaient le charme des personnages, qui n’étaient pas tout noir ou tout blanc, mais fait d’un savant mélange de tendresse, d’éducation rigide, de peur aussi de voir leur monde s’écrouler. Du coup, on tombe dans des clichés un peu faciles. Et au final, on entend peu les voix de ces bonnes noires, au profit de l’ambition de Skeeter et de la vie de femme blanche au foyer attendant son mari et le poussant dans sa carrière.
Certaines actrices en font un peu trop à mon goût, comme Bryce Dallas Howard dans le rôle d’Hilly Holbrook. D’autres sont vraiment très bonnes comme Viola Davis dans le rôle d’Aibileen Clark et Octavia Spencer dans le rôle de Minny Jackson. Un problème de rythme évident donne des longueurs sur le début : où veut-on en venir ? Ayant lu le livre, je sais que celui-ci à un rythme lent, prend le temps de poser les personnages et l’ambiance. Mais un film ne peut supporter la même construction, le temps de la narration étant totalement différent d’un support à l’autre. La construction est du coup très classique et prévisible. Aucun effet de surprise. Même la scène du jardin d’Hilly ne m’a pas fait rire. Ceci étant, je pense que cela peut être un film correct pour ceux qui n’ont pas lu le livre. Mais je conseillerais tout de même de lire cette histoire, plutôt que de la voir, tellement les sentiments sont plus forts et moins grossiers par écrit !

4 commentaires :

**Fleur** a dit…

Je n'ai pas lu le livre ceci explique certainement pourquoi j'ai aimé ce film... J'ai été très touchée par cette histoire.

Ori a dit…

J'ai beaucoup aimé, mais voilà je n'ai pas lu le livre, honte à moi!

Manu a dit…

On est souvent déçu par les adaptations des romans qu'on a aimés.

Loesha a dit…

Comme les commentatrices au dessus, je n'ai pas lu le livre mais j'ai bien aimé le film. Après je peux comprendre que tu le trouve un peu caricatural par moment, ou du moins prévisible !