ShareThis

08 décembre 2011

Spellman & associés [Lisa Lutz]


L’auteur : Lisa Lutz est une auteur américaine né en mars 1970. Après avoir travaillé dans une agence de détectives, elle a fait diverses petits boulots puis écrit le scénario du film Plan B.

L'histoire : Qui pourrait résister aux Spellman, la famille la plus sérieusement fêlée de la côte Ouest ? Certainement pas leur fille, Izzy, associée et néanmoins suspecte. Car, pour les détectives-nés, rien n’est plus excitant que d’espionner, filer, faire chanter… les autres Spellman de préférence.
Mélange d’étonnant d’humour et de suspense, ce best-seller international (et son héroïne) a fait craquer Hollywood : vous n’êtes pas près d’oublier les Spellman !

Mon avis : Bien qu’il soit question d’une agence de détectives privés, ici il n’est pas tellement question d’énigmes à résoudre. Izzy, la narratrice, nous donne à voir sa famille. Remontant à son enfance avec son frère parfait, puis l’arrivée de sa petite sœur, les étranges manières de ses parents en termes d’éducation et de respect de la vie privée… Il s’agit plus de nous raconter une succession de situations cocasses qui perturbent la vie d’Izzy, elle-même n’étant pas en peine d’en provoquer également par son comportement rebelle : puisqu’elle ne peut pas concurrencer son frère, elle décide d’en être l’exact opposé !
Il ne s’agit donc pas d’une histoire construite, même si un fil directeur se dessine petit à petit : la disparition de Rae. Plus d’un humour qui m’a rappelé par moment les Stéphanie Plum, que j’adore, par le côté enquêtrice qui mêle vie professionnelle et vie personnelle. A ceci près que Izzy n’est pas une calamité et connaît son métier. Par contre, sa vie personnelle est chamboulée régulièrement par sa profession justement, celle-ci lui ayant donné de mauvaises habitudes dont elle a du mal à se détacher. Il faut reconnaître aussi qu’il s’agit ici d’un roman visant un public plutôt féminin. Pas de côté girly, rose, shopping ou strass, mais une narratrice qui nous raconte ses déboires sentimentaux au milieu d’enquêtes.
Cette famille fêlée est pourtant attachante et j’ai beaucoup aimé Izzy, jeune femme qui essaie de se détacher mais pourtant complètement digne héritière de sa famille par ses méthodes peu orthodoxes. Sa technique de drague du pauvre Daniel est tout de même très drôle. Je me suis surprise à sourire voir rigoler plus d’une fois.
J’ai passé un très bon moment de lecture. C’est différent, c’est drôle (sans être « le plus drôle » contrairement à ce qu’annonce le blurp) et rafraîchissant. Je n’en demandais pas plus.

Une lecture commune à l'initiative de George et avec Olivier, Zazy, Jeneen et Miss Bouquinaix.

5 commentaires :

Les Livres de George a dit…

super en retard et c'est un euphémisme !!!

jeneen a dit…

mooi aussi ! bravo pour ton billet, il n'en dévoile pas trop (comme je n'ai pas encore fini !), pour l'instant, je trouve ce livre différent de ton, voire décalé, et comme tu le dis très bien "rafraichissant " ! bonne journée

Neph a dit…

Une amie le lisait il y a peu ; j'ai bien envie de le lui demander, du coup !

Cath a dit…

J'aime beaucoup toute la série...

Alex Mot-à-Mots a dit…

Tu as eu l'air de passer un moment agréable.