ShareThis

05 février 2012

Le livre sans nom [Anonyme]

L'auteur : Ce texte a été publié anonymement sur Internet en 2007 avant d'être publié en Angleterre (seul éditeur à avoir rencontré l'auteur) et aux États-Unis puis dans le reste du monde.

L'histoire : Santa Mondega, une ville d'Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets...
Un serial killer assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom...
La seule victime encore vivante du tueur se réveille, amnésique, après cinq ans de coma.
Deux flics très spéciaux, des barons du crime, des moines férus d'arts martiaux, une pierre précieuse à la valeur inestimable, quelques clins d’œil à Seven et à The Ring... et voilà le thriller le plus rock'n roll de l'année !

Mon avis : Ça au moins, c'est du roman différent ! Bon, la 4e de couverture annonce un peu trop clairement la couleur peut être : effectivement, on se croirait dans Une nuit en enfer (scénarisé par Tarantino) et c'est bourré de références cinématographiques en tout genre. Mais ça a beau être clairement visuel comme livre, c'est vraiment bien fichu.
Au début, on peut se croire dans un western classique : une ville d'Amérique du Sud, la chaleur étouffante, plein de malfrats allant de la petite frappe au plus abominable des tueurs en série. Les personnages sont tous de gros durs, chacun avec son caractère et son but propre. Ils sont tous ici pour la Fête de la lune qui a lieu au moment d'une éclipse de soleil à Santa Mondega. Mais aussi pour l’œil de la lune, une pierre aux pouvoirs mystérieux que tous semblent convoiter. Jefe, le chasseur  de primes, a été engagé par El Santino, le parrain local, toujours encadré par ses 2 molosses Miguel et Carlito. Elvis est un tueur à gages engagé par Sanchez, le patron du pire bouge du coin. Kyle et Peto sont deux moines spécialistes des arts martiaux envoyés en ville pour retrouver la pierre. Dante et Kacy ne sont que des voleurs. Et sur tout ce petit monde plane l'ombre menaçante du Bourbon Kid.
Bien vite, il est difficile de poser ce livre. L'ambiance vous tient, l'envie de comprendre aussi, mais surtout l'envie de recroiser ces personnages dont il est pourtant difficile de dire lequel j'ai préféré. 
Ça canarde de partout, ça sort son flingue pour un rien, ça jure, fume, picole. Les descriptions sont sanglantes et trash mais bourrées d'humour, qui allège merveilleusement le tout. Et puis, un enquêteur très spécial envoyé par le gouvernement arrive sur les lieux et l'histoire prend une toute autre direction : on nous parle alors de vampires, de Seigneur des Ténèbres... Tout ce petit monde crée un univers unique et fort. Chaque personnage est plus taré que le précédent, cliché à souhait, mais c'est parfaitement assumé par l'auteur dès le début.
Alors, si bémol je devais mettre, ce serait peut être sur le titre, car au final il n'est que peu question de ce Livre sans nom, dont on apprend quasi rien ! Pour le reste, c'est jouissif, tout simplement et j'ai hâte de lire la suite !

Un coup de cœur !

Ce roman correspond à la catégorie Sport / Loisir du challenge Petit Bac 2012 d'Enna. Un petit clic sur le logo !

3 commentaires :

Alex Mot-à-Mots a dit…

Trop de vampires, trop de scènes filmiques, je n'avais pas accroché, et encore moins lu la suite.

Frankie a dit…

J'avais beaucoup aimé même si ça fait trop référence à des films connus comme une nuit en enfer effectivement !

Nane a dit…

Lecture abandonnée en cours de route. Trop gore inutilement, décousu.