ShareThis

07 février 2012

Papa-Longues-Jambes [Jean Webster]

L'auteur : Jean Webster, pseudonyme d’Alice Jane Chandler Webster) est une auteur américaine née en juillet 1876 et morte en 1916. Ce roman, publié en 1912, est un classique de la littérature américaine.

L'histoire : "Un bienfaiteur, qui désire rester anonyme, offre de t'envoyer à l'université. En échange, tu lui écriras chaque mois une lettre donnant des détails sur ta vie là-bas." Pour Judy Abbott, jeune orpheline élevée dans un foyer fort ennuyeux, la proposition est aussi surprenante qu'inespérée. Elle accepte de bonne grâce de se plier aux exigences de son mystérieux tuteur, auquel elle a donné le surnom affectueux de Papa-Longues-Jambes.

Mon avis : Ce roman épistolaire présente Jerusha Abbott, une jeune orpheline élevée dans un foyer. Elle a terminé l’école et travaille donc pour l’orphelinat. Au cours d’une des réunions annuelles des bienfaiteurs de l’établissement, un homme, qui souhaite rester anonyme, propose de lui payer l’université en échange d’une lettre tous les mois, sous le prétexte de constater ses progrès. Une relation à sens unique s’installe donc. Jerusha appelle son mystérieux correspondant Papa-longues-jambes car elle ne sait de lui qu’une seule chose : il est très grand. De jeune fille attachante, elle devient une jeune femme qui sait ce qu’elle veut. L’autorité de Papa-longues-jambes, qui, puisqu’il ne répond jamais à aucun de ses courriers, n’est jamais justifiée, commence à lui peser. Elle veut prendre ses propres décisions.
Cette histoire est drôle et légère, fraiche et pleine d’enthousiasme, à l’image de l’héroïne qui vit sa vie avec énergie, sans se décourager, croquant la vie à pleines dents. Sur un fond de critique sociale, dénonçant les inégalités entre riches et pauvres, c’est tout de même une histoire pour les adolescents qui reste simple. L’histoire d’amour et l’identité réelle du bienfaiteur se devinent assez vite. Je me suis d’ailleurs demandé si je trouvais la solution de cette énigme grâce à mes yeux d’adulte ou si c’était aussi évident pour un enfant.

Ce roman correspond à la catégorie Partie du corps du challenge Petit Bac 2012 d'Enna. Un petit clic sur le logo !

3 commentaires :

Ori a dit…

Mon roman doudou d'ado!!!

Alex Mot-à-Mots a dit…

J confirme, les ados adorent toujours autant.

Lilibook a dit…

Je dois avouer que je ne l'ai jamais lu.....