ShareThis

09 mai 2012

Le prénom, de Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte

Film français d’Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte, sorti le 25 avril 2012, avec Patrick Bruel, Valérie Benguigui et Charles Berling. 

L’histoire : Vincent, la quarantaine triomphante, va être père pour la première fois. Invité à dîner chez Élisabeth et Pierre, sa sœur et son beau-frère, il y retrouve Claude, un ami d’enfance. En attendant l’arrivée d’Anna, sa jeune épouse éternellement en retard, on le presse de questions sur sa future paternité dans la bonne humeur générale... Mais quand on demande à Vincent s’il a déjà choisi un prénom pour l’enfant à naître, sa réponse plonge la famille dans le chaos.

Mon avis : Voici un film réalisé à la suite du gros carton de la pièce de théâtre du même nom. Je suis passée complètement à côté de celle-ci. Et, sans les copines, je serais aussi surement passée à côté du film. Ca aurait été dommage ! Car on rit vraiment beaucoup et de bon cœur dans ce huis-clos de l’appartement de Babou et Pierre, qui reçoivent Vincent, sa femme Anna et Claude leur ami d’enfance. Vincent et Anna vont bientôt avoir un fils. La discussion s’oriente sur le prénom choisi avant de dégénérer. Tout le monde va finir par en prendre pour son grade à tour de rôle.
Chaque acteur semble prendre beaucoup de plaisir à jouer son rôle et le connaître à la perfection. Tous sont excellents. Les répliques fusent. C’est du vécu qui nous est proposé ici. Chacun se reconnaîtra à tour de rôle, que ce soit sur le jugement des prénoms que les amis donnent à leurs enfants, ou les préjugés de tout genre : un homme qui porte des chemises orange est forcément homosexuel ; l’homme qui n’aide pas sa femme lorsqu’ils reçoivent ; le beau-frère riche qui est condescendant ; celui qui est toujours neutre et n’a pas d’avis…
Alors, oui, peut être qu’en soit, ce n’est très original. Ca rappelle forcément « Le dîner de cons » ou «Le père Noël est une ordure ». Et puis, il y a forcément quelques défauts dû au fait qu’il s’agit ici de théâtre filmé : quelques longueurs ici ou là, un peu trop de gros plans pour renforcer les effets dramatiques… Donc oui, pour un film, la réalisation n’a rien de remarquable. Mais il n’empêche ! Le public rigole beaucoup et ne boude pas son plaisir face à ces personnages qui se livrent à une vraie bataille de mots, faisant mouche à chaque fois. Voilà longtemps que je n’avais pas ri d’aussi bon cœur au cinéma.

2 commentaires :

Irrégulière a dit…

C'est un film qui m'attire assez !

Frankie a dit…

J'ai vu la bande-annonce qui m'avait l'air sympa mais je n'ai pas pu aller le voir au ciné.