ShareThis

06 août 2012

La ferme des Neshov [Anne B. Ragde]


Après la découverte de La Terre des mensonges, je n'en avais forcément pas fini avec Anne B. Ragde, cette norvégienne dont on voit fleurir les titres en librairie cette été.


L'histoire : Après l’enterrement de leur mère, les frères Neshov pensaient reprendre le cours de leur vie. Mais tout a changé : Erlend est confronté au désir d’enfant de son compagnon, Margido à sa solitude et Tor, l’aîné, vit mal son quotidien à la ferme, auprès du « père »… À leur insu, le drame couve et, pour chacun d’eux, l’heure des choix a sonné.

Mon avis : Cet été, j’ai enfin pu prendre le temps de lire le 2e tome de La Terre des mensonges que j’avais beaucoup apprécié. Une lecture parfaite, car cet épisode se déroule au coeur de l'hiver norvégien. Alors que le froid soufflait dans les pages, au gré des événements à la ferme, je voyais le soleil et la chaleur de l'été pointer enfin le bout de son nez. Très dépaysant donc.
Encore une fois, c'est une histoire assez simple que nous conte l'auteur, avec des mots simples, des sentiments simples qui poussent le lecteur à l'empathie. On ressent forcément tout ce qui agite ces différents personnages. Å l'exception peut être de Margido, le fils cadet, travaillant dans les pompes funèbres, dont les préoccupations me sont encore assez obscures. Erlend, de son côté, prend conscience de l'importance de la ferme et de la famille dans sa vie : il ne peut plus se contenter du couple qu'il forme avec Krumme.
La révélation fracassante du premier tome ne change pas grand chose au final. La vie quotidienne reprend ses droits. Tor est en pleine galère pour gérer l'élevage de porcs sans le soutien de sa mère. Il doit s'occuper non seulement des bêtes mais également de la maison. Le père ne l'aide guère et les autres membres de la famille sont retournés à leur vie. Pourtant, une toute petite phrase du père à Torunn va changer beaucoup de chose : il veut aller en maison de retraite. Cette requête, ainsi que l'arrivée de rats dans l'élevage, vont provoquer le drame.
Pour le reste, il s'agit surtout d'un roman d'ambiance. On est plongé dans l'hiver norvégien, on se délecte du froid au réveil, alors que la fenêtre est ouverte, de la nuit qui tombe si vite (ou du jour qui se lève à peine, c'est pareil). La plume de l'auteur est très agréable et permet vraiment de se plonger dans cette lecture pour en profiter au maximum.
Le tome 3 est dans ma PAL, il n'y restera pas longtemps !

5 commentaires :

Jules a dit…

Je m'étais promis la découverte de cette série en pleine canicule... mais j'ai oublié de le faire (surtout avec les 41 degrés d'hier!!). J'ai très hâte de lire cette histoire, j'attendrai peut-être la tempête de neige pour le faire!!

pom' a dit…

c'est un roman d'ambiance, c'est bien défini

Petite Fleur a dit…

@ Jules : c'est une très bonne série pour se rafraichir, effectivement.

@ pom' : oui, tout à fait.

Alex Mot-à-Mots a dit…

En lisant le résumé, je me suis dit "tiens, j'ai déjà lu cette histoire", mais pas du tout.

Stellade à la page a dit…

Ce que j'ai fait,j'ai lu les trois tomes d'un coup...à la fin du tome 2, je n'ai pas pu en rester là.L'ambiance de ce roman me prenait au tripes...Sur le 3ème j'ai traîné pour éviter de quitter trop vite la ferme et les personnages.
Bonne lecture.Ton article est très agréable à lire.Merci.