ShareThis

02 décembre 2012

Ainsi rêvent les femmes [Kressmann Taylor]

L'auteur : Je retrouve ici Kressmann Taylor, cette auteur américaine que j'ai découvert avec Inconnu à cette adresse.

L’histoire : Kressmann Taylor nous offre cinq nouvelles, les portraits de quatre femmes et d’un homme confrontés à la cruauté des rapports entre les êtres : Harriet, qui voit lui échapper l’homme qu’elle aime dans les flammes de la jalousie ; Madame, qui ne survit qu’au milieu de ses souvenirs ; Anna, une toute jeune adolescente, qui se heurte à l’indifférence dès sa première relation amoureuse ; Ellie Pearle, qui ne peut choisir entre les montagnes de son enfance et la sophistication de la ville ; et Ruppe Gittle, qui a peut-être bien découvert le sens de la vie… Et si l’amour n’était qu’un rêve ?

Mon avis : Bon, forcément, ça part mal dès le début puisque je ne suis pas une fan de nouvelles. Mais j’ai tout de même souhaité tenter l’expérience car j’avais beaucoup aimé Inconnu à cette adresse, comme beaucoup d’entre vous. Seulement voilà, ce recueil de 5 nouvelles nous fait croiser 4 femmes qui ne respirent guère le bonheur et souhaite, d’une façon ou d’une autre, changer leur destin. Mon caractère ne me porte pas beaucoup à la contemplation et à l’auto-analyse, alors j’ai eu du mal à ressentir la moindre empathie pour ces femmes qui sur-réfléchissent les situations auxquelles elles sont confrontées. Elles vont de déception en situation amère, en passant par des phases de doute. On distingue ici l'amertume comme fil conducteur de ces 5 nouvelles.
Les rêves dont il est question dans le titre sont à la fois issus du sommeil, comme pour Harriet, ou refus de voir la réalité, comme pour Anna ou Madame qui refuse son passé et s'en invente un plus glorieux.Je n'ai définitivement pas accroché à cette lecture, devant plusieurs fois relire quelques pages tellement les mots défilaient sans m'accrocher. A noter en plus que je suis passée complètement à côté de la 5e nouvelle qui prend comme personnage central, un homme, Ruppe Gittle, dont je n'ai pas compris la quête.

4 commentaires :

Alex Mot-à-Mots a dit…

Je ne savais pas qu'il avait écrit des nouvelles.

Petite Fleur a dit…

@Alex Mot-à-Mots : eh eh comme tout le monde, tu tombes dans le piège : c'est elle pas il :-)
Pour ce qui est des nouvelles, j'ai découvert ça aussi récemment, mais en même temps, "Inconnu à cette adresse" n'est pas très long et tient un peu de la nouvelle justement.

Fleur a dit…

J'ai apprécié ces nouvelles pour leurs descriptions, que j'avais trouvées très jolies. L'écriture m'avait également semblée très fine et belle.

Petite Fleur a dit…

@ Fleur : j'ai effectivement vu beaucoup d'avis positifs. Mais pour ma part, je suis passée complètement à travers.